Retour

Obama réduit les peines de 46 trafiquants de drogue

Barack Obama a modifié les peines de prison de 46 criminels américains condamnés pour trafic de drogue lundi. Selon lui, il s'agissait de peines excessives qui ont été prononcées il y a de nombreuses années.

Le président des États-Unis affirme les avoir choisis parmi les milliers de criminels qui ont demandé sa clémence parce qu'ils « ont montré le potentiel de changer leur vie ».

Barack Obama, qui demande une réforme du système pénal depuis longtemps, a déjà annoncé des mesures similaires. Il avait également réduit les peines de 43 criminels non violents sur l'initiative l'an dernier du vérificateur général, James M. Cole.

Les lois américaines en matière de lutte contre le trafic de drogue sont critiquées depuis plusieurs années, notamment pour leur caractère supposément discriminatoire. Les Noirs et les Latino-américains comptent respectivement pour 37 % et 35 % de la population incarcérée.

« Leur punition n'était pas adaptée à leur délit, ajoute-t-il. S'ils avaient été condamnés conformément à la loi en vigueur actuellement, un grand nombre d'entre eux auraient déjà [...] payé leur dette à la société ».

À une époque où les prisons sont remplies à 140 % de leur capacité, près de 47 % des prisonniers détenus aux États-Unis le sont pour des crimes liés à la drogue.

Depuis son arrivée à la Maison-Blanche, Barack Obama a modifié la peine de 89 criminels, un nombre plus élevé que ceux des quatre derniers présidents des États-Unis combinés.

Plus d'articles

Commentaires