Oliver North, connu pour son implication dans le scandale Iran-Contras – ou Irangate – dans les années 1980, deviendra le président de la National Rifle Association (NRA) « d'ici quelques semaines », a annoncé lundi dans un communiqué le puissant lobby des armes à feu.

« C'est la nouvelle la plus excitante pour nos membres depuis que Charlton Heston est devenu le président de notre organisation », s'est réjoui l'actuel vice-président directeur de la NRA, Wayne LaPierre, en référence à l'ancienne vedette de Hollywood, qui a dirigé l'organisation de 1998 à 2003.

M. North, maintenant âgé de 74 ans, dit être « honoré » d'avoir été sélectionné par le conseil d'administration de la NRA. Il précise qu'il démissionne immédiatement de ses fonctions à Fox News, où il travaille comme commentateur, et dit apprécier que le conseil lui donne « quelques semaines » pour mettre ses « affaires en ordre ».

Oliver North succédera à Pete Brownell, qui a décidé de ne pas solliciter un second mandat à la tête de la NRA.

L'Irangate

Oliver North, qui avait été membre des marines durant plus de 20 ans et notamment à l'époque de la guerre du Vietnam, était devenu conseiller de l’administration de Ronald Reagan sur des questions de sécurité nationale, dans les années 1980.

Il a admis son implication dans l'affaire Iran-Contras quand le scandale a éclaté.

Dans les mois précédents, malgré l'interdiction explicite du Congrès américain, de hauts responsables de l’administration Reagan, dont M. North, avaient arrangé la vente d’armes à l’Iran et autorisé le transfert des paiements reçus – environ 30 millions de dollars – aux Contras, qui s'opposaient au gouvernement socialiste du Nicaragua.

Le stratagème se voulait secret, mais un dirigeant des Gardiens de la révolution islamique d'Iran avait fini par le révéler au magazine libanais Ash-Shiraa, en novembre 1986.

M. North a été reconnu coupable en 1989 d'avoir fait obstruction à une enquête du Congrès, d'avoir détruit des documents gouvernementaux et d'avoir accepté un pot-de-vin.

Ces condamnations ont cependant été annulées en 1991.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque