De la campagne électorale qui se poursuit aux États-Unis au cessez-le-feu établi par les États-Unis et la Russie en Syrie, les photojournalistes de la planète ont été fort occupés ces derniers jours. Voici notre survol de l'actualité internationale.

Un texte d'Alain Labelle

La semaine avait bien mal commencé en Syrie. Des frappes aériennes progouvernementales ont frappé un quartier de Salihin, au nord d'Alep, détenu par les forces rebelles. Le photographe Thaer Mohammed, de l'agence AFP, a saisi cette photo de civils sortant un bébé des décombres d'un bâtiment démoli par le bombardement.

Photo : Getty/AFP/Thaer Mohammed

C'était avant le cessez-le-feu annoncé par les États-Unis et la Russie. Un trève qui a permis à Ammar Abdullah, de Reuters, de prendre cette photo d'enfants d'Idlib s'amusant sans crainte le jour de la fête de l'Aïd al-Adha.

Photo : Reuters/Ammar Abdullah

La plus importante fête du calendrier musulman a aussi été l'occasion pour Mohammad Ismail, de Reuters, de saisir cette photo d'une fillette dans un manège à Kaboul, en Afghanistan.

Photo : Reuters/Mohammad Ismail

La guerre et le terrorisme n'étaient pas bien loin de l'esprit des Américains qui soulignaient cette année le 15e anniversaire des attentats du 11 Septembre. Sur cette image d'Andrew KellyMoham, de Reuters, un homme portant une chemise de circonstance lit les noms des victimes inscrits au mémorial Empty Sky, situé dans le parc naturel Liberty, au New Jersey.

Photo : Reuters/Andrew KellyMoham

La cérémonie du 11 Septembre, qui se déroulait sur le site de Ground Zero, à New York, a été la dernière apparition publique de la candidate démocrate Hillary Clinton avant qu'elle interrompe sa campagne pour quelques jours afin de soigner une pneumonie.

Photo : Reuters/Brian Snyder

Restons dans la course à la Maison-Blanche. Des partisans de Donald Trump ont repris à leur avantage une déclaration d'Hillary Clinton faite avant qu'elle doive s'absenter. La démocrate avait affirmé que 50 % des électeurs de Donald Trump faisaient partie du « panier des pitoyables » (basket of deplorables), c'est-à-dire des « racistes, des sexistes, des homophobes, des xénophobes et des islamophobes ». Cette photo de Steve Pope, de l'agence Getty, captée lors d'un rassemblement qui se tenait à Clive, en Iowa, montre la réaction d'un partisan de M. Trump à la comparaison de Mme Clinton.

Photo : Getty/Steve Pope

Le Californien Otto Dieffenbach, spécialisé dans la fabrication d'objets volants pour des événements promotionnels, a créé deux « objets volants bien identifiés » à l'effigie des candidats à la Maison-Blanche. Le photographe Mike Blake, de Reuters, a pris cette photo des deux objets survolant le Pacifique, près d'une plage de Carlsbad.

Photo : Reuters/Mike Blake

De l'autre côté de la frontière, la crise provoquée par la visite de Donald Trump au Mexique ne s'estompe pas. Après la démission du ministre des Finances, Luis Videgaray, qui est à l'origine de cette visite, c'est maintenant le président Enrique Pena Nieto lui-même qui fait face au mécontentement populaire. Sur cette image d'Edgard Garrido, de Reuters, des manifestants prennent part à une marche qui se tient à Mexico. Ils demandent la démission du président.

Photo : Reuters/Edgard Garrido

Le président, dont le taux de popularité est au plus bas, ne semblait pas trop s'inquiéter des événements de la journée, le soir de la fête de l'indépendance du pays.

Photo : Reuters/Carlos Jasso

D'importantes manifestations se sont aussi déroulées en France, où la réforme du droit du travail adoptée pendant l'été est toujours très contestée. Cette image montre des manifestants à Lyon.

Photo : Getty/AFP/Jean-Philippe Ksiazek

Sur cette photo saisissante de Thomas Samson, de l'AFP, un membre des forces de l'ordre est brûlé à la jambe lors d'échauffourées à Paris.

Photo : Getty/AFP/Thomas Samson

Autre type de manifestation, tout aérienne celle-là, en Corée du Sud, à la frontière avec la Corée du Nord. Des déserteurs nord-coréens préparent une envolée de ballons transportant des tracts de propagande dénonçant l'essai nucléaire récent de la Corée du Nord.

Photo : Getty/Chung Sung-Jun

Et pour terminer la semaine, transportons-nous dans la réserve nationale du Masai Mara, en Afrique, où environ 2 millions de gnous, de zèbres et de gazelles sont arrivés en provenance des plaines du parc national du Serengeti pour rejoindre des herbes vertes et fraîches. Le photographe Carl de Souza de l'AFP a photographié cette impressionnante migration annuelle.

Photo : Getty/AFP/Carl de Souza

Le photographe a également assisté à un combat entre un gnou et un énorme crocodile. L'antilope audacieuse est retournée près du prédateur après une première attaque, et est encore repartie indemne. 

Photo : Getty/AFP/Carl de Souza

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine