De la mort du Nobel de la paix Shimon Peres à la guerre qui ne cesse de s'envenimer à Alep, en Syrie, les photojournalistes de la planète ont été fort occupés ces derniers jours. Voici notre survol de l'actualité internationale.

Un texte d'Alain Labelle

Au début de la semaine, tous les regards étaient tournés vers la ville de Hempstead, dans l'État de New York, où se déroulait le premier de trois débats entre la démocrate Hillary Clinton et le républicain Donald Trump en vue de l'élection présidentielle de novembre. Un moment rêvé pour les photographes désireux de prendre des images des deux adversaires, rarement réunis sur la même scène. Sur cette photo, les candidats saluent la foule après un débat intense.

L'événement, suivi par un nombre record de 84 millions de téléspectateurs, a également été l'occasion pour les conjoints des candidats de se saluer. Sur cette photo captée quelques instants avant le débat, Melania Trump et l'ex-président Bill Clinton se serrent la main. Les couples se connaissent bien : les Clinton ont même assisté au mariage des Trump en 2005.

C'était une semaine chargée pour M. Clinton. Après avoir assisté au débat et à l'inauguration du Musée sur l'histoire et la culture des Afro-Américains, il a été le premier à se rendre à Jérusalem pour rendre hommage à Shimon Peres, décédé à 93 ans. Sur cette photo, M. Clinton se recueille devant le cercueil du prix Nobel de la paix.

Les funérailles de cet artisan des accords d'Oslo ont été la source de nombreux défis de logistique et de sécurité pour le gouvernement israélien. Pas moins de 90 délégations de 70 pays se sont recueillies au cimetière national du mont Herzl. Même le président palestinien, Mahmoud Abbas, y était. Sur cette photo, le président américain Barak Obama discute avec le premier ministre Benyamin Nétanyahou, à droite, et le président israélien Reuven Rivlin, à gauche.

En Syrie, aidées par les frappes aériennes de leurs alliés russes, les forces du régime de Bachar Al-Assad ont continué de grignoter le territoire des rebelles dans la région d'Alep, tuant de nombreux civils. Sur cette photo captée dans la ville d'Idlib par Omar Haj Kadour de l'AFP, des civils et des sauveteurs viennent en aide aux victimes d'un bombardement.

Sur cette photo d'Abdalrhman Ismail de Reuters, un homme marche sur les décombres dans un quartier d'Alep.

Sur celle-ci, un groupe de combattants de l'Armée syrienne libre se repose à l'abri, dans un garage converti en aire de repos.

La paix est un processus qui prend souvent son temps. Après 52 ans de conflit armé, le président colombien, Juan Manuel Santos, et Rodrigo Londoño, alias « Timochenko », le chef des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), ont signé un accord « pour la fin du conflit et la construction d'une paix stable et durable ». Cette image de Luis Acosta, de l'AFP, montre les deux hommes se serrant la main devant le président mexicain et le président cubain.

Le président colombien a eu du mal à retenir son émotion. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et la présidente du Chili, Michelle Bachelet, l'entourent à l'issue de la cérémonie de signature.

Et pour terminer la semaine sur un ton plus léger, voici l'une des quatre œuvres finalistes du prix Turner exposées à Londres. La création d'Anthea Hamilton s'intitule « Projet pour une porte ». Bonne semaine en images!

Plus d'articles