De la remise des prix Nobel à l'ouragan Matthew qui s'est abattu sur les Caraïbes, les photojournalistes de la planète ont été fort occupés dans la dernière semaine. Voici notre survol de l'actualité internationale.

Un texte d'Alain Labelle

D'abord, à la surprise générale, le peuple colombien a rejeté par une très courte majorité l'accord intervenu entre le président Juan Manuel Santos, et les FARC devant mettre un terme à 52 ans de conflit. Sur cette photo de Jaime Saldarriaga, de l'agence Reuters, des milliers de personnes en faveur de la paix sont descendues dans les rues de Cali pour une marche silencieuse au lendemain de l'annonce des résultats.

Les émotions n'étaient pas terminées pour le président colombien. Le politicien de 65 ans a reçu le Nobel de la paix au terme de cette semaine difficile. Une récompense symbolique qui, comme l'espère la fondation Nobel, contribuera à relancer les efforts de paix dans le pays.

Le prochain secrétaire général des Nations unies est maintenant connu. L'ancien premier ministre portugais Antonio Guterres, qui a été le chef de la mission de l'ONU pour les réfugiés pendant 10 ans, succède au Sud-Coréen Ban Ki-moon. Le voici lors de sa première rencontre avec les journalistes à Lisbonne après l'annonce de sa nomination.

Les défis sont nombreux pour celui qui entend œuvrer à la prévention des conflits plutôt qu'à la gestion des crises. Plusieurs d'entre elles sont loin d'être résolues. C'est le cas de celle des migrants. Les garde-côtes italiens ont secouru des milliers de personnes durant la semaine au large de la Libye. Sur cette photo d'Aris Messinis, de l'AFP, des migrants entassés attendent d'être secourus par un navire de l'ONG espagnole ProActiva Open Arms.

« C'était la panique à bord, il y avait des gens qui sautaient à l'eau », a raconté le photographe. Les corps d'une cinquantaine de personnes ont par la suite été recueillis dans la cale du bateau et dans la mer.

La gestion des migrants était l'objet d'un référendum en Hongrie. Si les Hongrois se sont opposés aux quotas migratoires de l'Union européenne, le plébiscite du non a été invalidé faute de participation suffisante. Cette photo captée par Bernadett Szabo, de Reuters, dans la ville de Veresegyház montre des Hongroises à la sortie du vote vêtues de costumes traditionnels.

Plus au nord, en Pologne, les citoyens n'exprimaient pas leur désaccord avec leur droit de vote, mais à l'aide d'un autre outil démocratique : la manifestation. Pas moins de 100 000 « femmes en grève » vêtues de noir ont manifesté à travers le pays pour s'opposer à un projet de loi limitant davantage l'accès à l'avortement présenté par le parti conservateur au pouvoir. Sur cette photo, des femmes manifestent dans les rues de Varsovie.

Entrant en fonction le 1er janvier prochain, le futur secrétaire de l'ONU aura fort probablement à son programme la gestion de la crise syrienne. La paix n'a jamais semblé plus éloignée que cette semaine, alors que la ville d'Alep croulait sous les bombes et que la diplomatie piétinait. Le secrétaire d'État américain, John Kerry, a même estimé que la Russie et la Syrie devraient faire l'objet d'une enquête pour crimes de guerre relativement à leurs attaques contre des civils syriens. Sur cette image de Khalil Ashawi, de Reuters, des civils fuient une région contrôlée par le groupe armé État islamique en direction de la ville d'Al-Raï, sous contrôle des forces rebelles.

Le nouvel homme fort de l'ONU devra aussi gérer des catastrophes humanitaires, comme celle qui frappe Haïti depuis le passage de l'ouragan Matthew. Sur cette image, une scène de désolation à Corail, dans le département de Grand'Anse.

Sur celle-ci, prise par le journaliste Thomas Gerbet, de Radio-Canada, des centaines d'Haïtiens et de très nombreux véhicules font la file pendant des heures pour traverser une rivière de boue après l'effondrement d'un pont à Petit-Goâve.

Les États-Unis ont également été frappés par Matthew, mais la tempête électorale a continué de marquer l'actualité à un mois du vote. Les deux principaux candidats ont tenté de séduire différents groupes. Sur cette image, le candidat républicain, Donald Trump, serre dans ses bras une élève de l'International Christian Academy à Las Vegas.

Sur celle-ci, son adversaire démocrate, Hillary Clinton, s'adresse à une fidèle lors d'une messe qui se tenait dans une église Zion, de Charlotte, en Caroline du Nord.

Pour terminer la semaine, voici une image du président Obama, qui recevait à la Maison-Blanche les Penguins de Pittsburgh, champions de la Coupe Stanley. Bonne semaine en images!

Plus d'articles