Ballet diplomatique lors de la rencontre du G20 en Allemagne; tir d'essai réussi d'un missile intercontinental en Corée du Nord; inondations importantes au Japon. Les événements se sont bousculés cette semaine dans l'actualité internationale. Rétrospective en photos.

Un texte d'Alain Labelle

Mettons d’abord le cap sur le Venezuela, où des partisans du président Nicolas Maduro ont séquestré pendant neuf heures des députés et des journalistes après avoir violemment pénétré dans l'enceinte du Parlement, la seule institution du pays contrôlée par l'opposition. Sept élus ont été blessés, et les manifestations se sont poursuivies de plus belle à travers le pays afin de demander le départ du président, dont la gestion de la crise économique est durement critiquée.

Les nouvelles sont meilleures en provenance de deux pays ravagés par la lutte contre le groupe armé État islamique (EI). La ville de Mossoul, ancien bastion de l'EI en Irak, serait sur le point d’être complètement libérée, selon un général de brigade canadien de la coalition internationale. Bien que les combats fassent encore rage dans certaines rues de l’ancienne ville, Dave Anderson estime que les djihadistes sont maintenant poussés dans leurs derniers retranchements.

Les vents favorables des derniers jours suscitent des manifestations de joie parmi la population civile et les forces irakiennes.

Des signes encourageants proviennent également de la Libye. La ville de Benghazi, où les troupes de l’Armée nationale libyenne combattent des groupes composés de djihadistes et d’autres factions retranchés dans quelques bastions résiduels, serait aussi sur le point d’être libérée, comme le montre la photo de membres des forces spéciales de l’armée arborant des sourires de soldats optimistes.

L’Allemagne est loin de la guerre civile, mais cela n’a pas empêché des milliers de personnes d’envahir les rues afin de manifester contre le Sommet du G20, qui se tient à Hambourg.

La police a même dû demander des renforts à la suite de quelques émeutes. Sur la photo, une manifestante téméraire est aspergée de poivre de Cayenne après avoir grimpé sur un véhicule antiémeute de la police.

Rien n’allait empêcher les principaux dirigeants du monde de tenir leur sommet annuel. Cette année, outre les dossiers chauds, c’est la première rencontre entre les présidents Poutine et Trump qui retient l’attention. Le gouvernement allemand a surpris les photojournalistes en publiant une photo de la première poignée de main entre les deux hommes, qui s’est déroulée loin de leurs appareils.

Les photographes ont eu l’occasion de se reprendre quelques instants plus tard, lorsque les deux leaders ont rencontré la presse.

Outre les enjeux économiques, les dirigeants du G20 ont certainement abordé le dossier de la Corée du Nord, qui a réussi à lancer un missile intercontinental cette semaine. Les habitants de la capitale ont pu assister au déroulement de l’essai sur les écrans géants un peu partout en ville. En soirée, un feu d'artifice a éclaté dans le ciel de Pyongyang pour célébrer la réussite du tir historique.

Des pays voisins et ennemis du régime de Kim Jong-un n’avaient pas le cœur à la fête après cette réussite militaire. C’est le cas du Japon, qui devait aussi faire face cette semaine à d’importantes inondations et glissements de terrain à la suite de pluies torrentielles historiques.

La prochaine image montre un homme qui tente de débarrasser une route d’Hita de pierres laissées par un glissement de terrain.

Terminons notre panorama hebdomadaire en mettant le cap sur l’Espagne, où les fêtes annuelles de San Fermin se tiennent cette semaine à Pampelune, dans le nord du pays. La prochaine photo montre un homme en mauvaise position pendant le premier des lâchers de taureaux qui se déroulent tous les matins du festival. Bonne semaine en images!

Plus d'articles

Commentaires