La situation s'envenime – encore – au Venezuela. Les flammes continuent de brûler les forêts européennes. L'Iran teste des lanceurs de satellites. Une autre semaine fort mouvementée se termine dans l'actualité internationale. Notre survol en images.

Un texte d'Alain LabelleCommençons par mettre le cap sur les États-Unis de Donald Trump, où ce dernier a soulevé de nouvelles controverses cette semaine. Le président a profité du Jamboree scout national, qui se tenait en Virginie-Occidentale, pour critiquer son prédécesseur Barack Obama devant les 45 000 enfants réunis. Des messages indignés de parents et de membres du mouvement ont ensuite déferlé sur la page Facebook du mouvement, qui se veut apolitique. Le chef des scouts d'Amérique s'est même excusé publiquement pour le discours prononcé par le président.

Ce n’était pourtant qu’un autre événement dans une semaine politique très mouvementée aux États-Unis. Le Sénat a aussi été au centre de l’actualité en procédant à des votes importants dans le dossier de la réforme des soins de santé, et le rôle du sénateur John McCain a été central dans les deux cas. L’octogénaire, à qui on a diagnostiqué une tumeur au cerveau à la suite d’une opération, a été chaudement applaudi lorsqu’il s’est présenté pour voter.

Sur Twitter, le président a également critiqué son propre secrétaire à la Justice Jeff Sessions et a annoncé que l'armée américaine interdirait dorénavant à toute personne transgenre de rejoindre ses rangs, un droit qu’elles avaient obtenu sous la présidence de Barack Obama. Plusieurs manifestations se sont tenues dans le pays pour décrier cette décision, comme le montre cette photo captée à Times Square, à New York.

L’une des cibles favorites du président américain, l’Iran, aurait pour sa part testé avec succès un lanceur de satellites. Ce lancement inaugure officiellement le Centre spatial Imam Khomeiny. Plusieurs pays occidentaux soupçonnent l'Iran de chercher à développer, en utilisant cette technologie, des lanceurs balistiques à longue portée capables d'emporter des charges nucléaires.

Le Venezuela, un autre pays sur la liste noire des États-Unis, connaît encore une semaine marquée par la lutte acharnée entre le gouvernement contesté de Nicolas Maduro et ses opposants. Pour le forcer à renoncer à l'élection d'une assemblée constituante, l’opposition a décrété deux jours de grève générale. Avant que les magasins ne ferment, des habitants de Caracas tentaient de mettre la main sur le peu de nourriture encore disponible sur les tablettes des supermarchés.

Les affrontements ont fait deux autres victimes dans les rues de Caracas. Cela porte le nombre de morts à 108 depuis les premières manifestations, au début du mois d'avril, dont l’objectif ultime est la démission du gouvernement, montré du doigt pour sa gestion de la crise économique qui frappe le pays.

De son côté, le président français Emmanuel Macron poursuit sa lune de miel à l’Élysée. Il a reçu cette semaine deux vedettes internationales de la musique pop, Bono du groupe irlandais U2 et la chanteuse américaine Rhianna, ambassadrice du Partenariat mondial pour l'éducation et de sa fondation, la Clara Lionel Foundation. La voici, désinvolte, quelques instants avant d’être accueillie par la première dame, Brigitte Macron.

Par ailleurs, la France est durement touchée par les feux de forêt, particulièrement dans la région de Bormes-les-Mimosas, sur la Côte d’Azur. L’évacuation n’était pas dans les plans des touristes qui profitaient de la plage de Bormes-les-Mimosas, mais ils ont bien dû se soumettre à l’ordre d’évacuation des autorités, qui craignaient pour leur sécurité.

Certains d’entre eux ont même dû se rendre dans le gymnase d’une école en attendant de pouvoir retourner à leur vie de touriste.

La sécheresse ne connaît pas de frontière et frappe aussi du côté de l’Italie, qui vit l’un des pires épisodes des dernières décennies. Le Vatican a fermé toutes ses fontaines sur la célèbre place Saint-Pierre et dans ses jardins. À Rome, l’approvisionnement en eau de la célèbre fontaine de Trevi ne semble pas menacé, au grand plaisir des touristes présents.

Le numéro trois du Vatican, le cardinal australien George Pell, a fait une première apparition en cour fort médiatisée à Melbourne, pour faire face à des accusations d'agressions sexuelles commises sur plusieurs personnes il y a de nombreuses années. Il a plaidé non coupable.

Terminons notre panorama hebdomadaire par une visite du village de Staro Zhelezare, en Bulgarie, devenu célèbre en raison de ses murales de portraits d’habitants de l’endroit en compagnie de personnalités internationales. C’est un groupe d’artistes polonais qui présente l’événement artistique « Open village/Village avant-garde », qui mêle les portraits de la reine Élisabeth II, du pape François et du dalaï-lama avec ceux de Velika, Kancho, Ivanka ou Stefana, des villageois maintenant célèbres grâce à cette galerie à ciel ouvert. Bonne semaine en images!

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine