Retour

On vous raconte la semaine en images

Volcan meurtrier au Guatemala, autres explosions de violence au Moyen-Orient et réunion des dirigeants du G7 à La Malbaie; voici notre retour en images sur l'actualité internationale.

Un texte d'Alain LabelleLes éruptions volcaniques du Kilauea, à Hawaï, retiennent l’attention depuis le dernier mois, mais ce sont celles d’un autre volcan, le Fuego, au Guatemala, qui se sont imposées cette semaine en raison du nombre élevé de victimes qu’elles ont causées, qui atteint maintenant plus de 100 personnes. Dans la ville d’Escuintla, les équipes de sauvetage ont dû fouiller le village pendant plusieurs jours afin de retirer les corps des ruines.

Certaines histoires arrachent les larmes, comme celle du jeune Brian Rivera. Il a perdu pas moins de 13 membres de sa famille dans cette catastrophe naturelle. Il n’y croyait toujours pas quand il a retrouvé la guitare de sa sœur dans ce qui reste de leur maison.

Des soldats ont été appelés en renfort pour nettoyer le tarmac de l’aéroport international de La Aurora, à Guatemala, qu’ils ont dû balayer à quelques reprises afin de retirer le centre volcanique qui s’y déposait.

Aux États-Unis, le Kilauea a continué d’étendre ses coulées de lave sur l'île d’Hawaï (aussi appelée la Grande Île ou Big Island), détruisant sur son passage des centaines d’autres maisons. Le contact de la lave avec l’eau de l’océan Pacifique donne un spectacle saisissant dans le district de Puna, une attraction que des propriétaires de bateaux ont décidé de monnayer.

C’était la Journée internationale de l’environnement mardi, une occasion pour l’ONU de rappeler les ravages du plastique sur la nature, et les océans en particulier. Chaque année, au moins 8 millions de tonnes de plastique finissent dans les océans, l'équivalent d'un camion à ordures complet chaque minute. Une infime partie finit par s’échouer sur les plages, comme sur celles-ci dans la province de Thann Ho, au Vietnam, ou à Mumbai, en Inde, où un homme a trouvé le moyen de s’y installer pour réaliser ses exercices.

La plus grande partie du plastique reste dans les océans, ce qui est néfaste pour la vie marine. La prochaine photo montre ce qui se trouvait dans l’estomac d’une baleine trouvée morte sur une plage de Songkhla, en Thaïlande. Des vétérinaires en ont retiré pas moins de 80 sacs de plastique.

Pendant ce temps, au Moyen-Orient, la violence continue de faire des ravages. L’émotion était palpable à Gaza à la suite de la mort de l'infirmière Razan Al-Najjar, tuée par l’armée israélienne. Ses funérailles ont attiré plusieurs milliers de personnes, dont des membres de sa famille qui étaient inconsolables. La femme de 21 ans intervenait auprès d’un blessé à quelques centaines de mètres près de la clôture séparant la bande de Gaza d’Israël lorsqu’elle a été atteinte par une balle tirée par un franc-tireur israélien. Pas moins de 120 personnes sont mortes et plus de 3500 ont été blessés depuis quelques semaines dans la région.

À Bagdad, en Irak, au moins 16 personnes ont été tuées et une trentaine blessées dans l’explosion d’un entrepôt d’armes situé dans le quartier chiite de Sadr City. Des témoins rapportent d’importants dégâts matériels. Selon eux, plusieurs maisons ont été en grande partie détruites, tandis que de nombreux véhicules ont été soufflés par l’explosion.

À Sanaa, au Yémen, un raid aérien a fait de nombreuses victimes. Les avions de l'Arabie saoudite, qui appuient les troupes progouvernementales, bombardent la ville pratiquement quotidiennement au Yémen. La ville est toujours contrôlée par les rebelles houthis pro-iraniens. Depuis 2015, la guerre civile au Yémen a fait près de 10 000 morts et plus de 55 000 blessés.

En Jordanie, devant une contestation sociale qui ne faiblit pas, et qui a abouti à la démission du premier ministre, le roi Abdallah II a appelé à « une révision complète » d'une réforme fiscale très impopulaire. Pour calmer le jeu, le premier ministre désigné, Omar Al-Razzaz, a multiplié les signes de bonne volonté, par exemple en ouvrant un dialogue avec certains syndicats. Si la mobilisation populaire s’est un peu estompée, la présence policière était très palpable durant la semaine aux abords des bureaux du premier ministre à Amman.

La présence policière était également forte à La Malbaie et à Québec dans le cadre du sommet du G7. Malgré un climat de tensions commerciales, le président américain, Donald Trump, et le premier ministre canadien, Justin Trudeau, affichaient des sourires radieux devant les caméras lors de l’une des séances officielles de photos avant le sommet.

Vendredi, des policiers ont repoussé des protestataires dans les rues de Québec lors de manifestations anti-G7 et ont procédé à quelques arrestations. Un manifestant jouait même à la guitare la chanson Misirlou de Dick Dale, popularisé dans les années 1990 par le film Fiction pulpeuse, lorsqu’il a été rabroué par les policiers.

Et puis à Singapour, le sommet entre le président américain, Donald Trump, et le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, arrive à grands pas. Le chef Abraham Tan du Royal Plaza a mis la touche finale à son assiette créée pour l’occasion, qu’il entend servir à ses clients mardi pendant le sommet. Bonne semaine en images!

Plus d'articles