Retour

Pâques : des Philippins reprennent la crucifixion du Christ

Plusieurs fidèles philippins ont été crucifiés vendredi à l'occasion des célébrations pascales de cet archipel profondément catholique.

Cette pratique sanglante reflète l'interprétation particulière que font les Philippins du catholicisme, entremêlant traditions de l'Église et superstitions populaires.

Beaucoup des fidèles qui acceptent d'être crucifiés sont pauvres et le font pour expier leurs péchés, prier pour les malades ou améliorer leur vie. Ils souhaitent aussi remercier Dieu pour ce qu'ils croient être des miracles.

Les dirigeants de l'Église froncent les sourcils devant ces rituels du carême aux Philippines, le pays d'Asie où le catholicisme romain est le mieux enraciné, surtout si l'événement est utilisé pour stimuler le tourisme.

Les reproductions de la crucifixion persistent néanmoins depuis des années et attirent des touristes dans la région de San Fernando, à environ 80 kilomètres au nord de Manille.

Tous les participants étaient supervisés par un médecin.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine