Retour

Pas d'aide américaine au Fonds des Nations unies pour la population

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a qualifié de « dévastatrice » la décision des États-Unis de ne pas financer le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP).

Le Fonds sera privé de 32,5 millions de dollars pour l'année fiscale 2017.

La décision de Washington se « fonde sur le fait que la politique de planification familiale en Chine implique toujours le recours à l'avortement coercitif et à la stérilisation involontaire », affirme le département d'État.

Mais le Fonds réplique que les États-Unis sont dans l’erreur. « Le FNUAP réfute cette affirmation, car tout son travail promeut le droit pour chaque individu et chaque couple à prendre ses propres décisions, libres de toute coercition ou discrimination. »

L'agence onusienne fournit des services de santé en matière de procréation et de contrôle des naissances dans plus de 150 pays.

Le Fonds souligne avoir sauvé « des dizaines de milliers de mères » de la mort ou du handicap tout en ayant « combattu la violence fondée sur le genre et réduit la mortalité maternelle dans les communautés les plus fragiles et les zones de conflit et de catastrophes naturelles, dont l'Irak, le Népal, le Soudan, la Syrie, les Philippines, l'Ukraine et le Yémen. »

Selon un communiqué du département d'État américain publié lundi soir, le président Donald Trump a donné instruction au secrétaire d'État Rex Tillerson « de prendre toutes les mesures nécessaires, dans le cadre de la loi, pour s'assurer que les dollars du contribuable américain ne financent pas des organisations ou des programmes qui soutiennent ou participent à la gestion d'un programme d'avortement coercitif ou de stérilisation involontaire. »Le Fond onusien a souvent été la cible des administrations républicaines. Les présidents Ronald Reagan et les George Bush, père et fils, ont retenu le financement américain pour les mêmes raisons.

Les États-Unis affirment que l'argent retenu sera reconduit dans l’Agence américaine pour le développement international.

Plus d'articles

Commentaires