Retour

Pays-Bas : un concert annulé pour cause de menace terroriste

Un concert du groupe pop-rock américain Allah-Las a été annulé mercredi soir à Rotterdam, aux Pays-Bas, à cause d'une « menace terroriste », a affirmé la police.

L'information a été jugée « suffisamment sérieuse » pour que la police, après discussions avec les organisateurs, décide d'annuler le spectacle.

Le maire de Rotterdam a indiqué un peu plus tard que la police avait intercepté près de l'endroit où devait avoir lieu le concert une camionnette, immatriculée en Espagne, qui contenait des bonbonnes de gaz. Au cours d'un point de presse improvisé, le maire Ahmed Aboutaleb a indiqué que le conducteur de la camionnette était interrogé par la police mercredi soir.

L'organisateur de l'événement, Rotown, avait indiqué plus tôt sur Twitter que le lieu où devait avoir lieu le concert - un ancien silo à grains - faisait l'objet d'une évacuation préventive à cause d'une menace non précisée.

La télévision néerlandaise a montré des images de policiers lourdement armés près du « Maassilo ».

Le groupe de Los Angeles n'a pas répondu aux courriels qui lui demandaient de commenter l'incident.

Dans une entrevue au quotidien britannique The Guardian, l'an dernier, les membres du groupe Allah-Las expliquaient qu'ils avaient choisi de prendre le nom d'« Allah » (Dieu, en arabe) parce que « ça sonnait sacré », sans se douter que cet emprunt pourrait blesser certains musulmans.

Le guitariste et chanteur principal du quatuor, Miles Michaud, a soutenu que le groupe avait depuis reçu plusieurs courriels de musulmans, des États-Unis et d'ailleurs dans le monde, qui se disaient mécontents de ce choix.

Allah-Las était de passage à Montréal en septembre 2016 à La Tulipe, puis en mars dernier au Théâtre Rialto.

Plus d'articles

Commentaires