Retour

Pékin dénonce une « grave provocation » américaine en mer de Chine méridionale

La Chine a dénoncé lundi une « grave provocation politique et militaire » après l'intrusion d'un bâtiment de la marine de guerre américaine dans ses eaux territoriales en mer de Chine méridionale.

Le croiseur lance-missiles USS Stethem est passé dimanche à moins de douze milles nautiques de l'île Triton, qui fait partie du groupe des îles Paracels dont la Chine, Taïwan et le Vietnam se disputent la souveraineté.

Cette manoeuvre, a déclaré le ministère chinois des Affaires étrangères, constitue une « grave provocation politique et militaire ».

« La Chine somme fermement la partie américaine de cesser immédiatement ce genre d'acte provocateur qui nuit gravement à la souveraineté de la Chine et met en danger la sécurité de la Chine », a ajouté le porte-parole du ministère, Lu Kang.

Le ministère chinois de la Défense est allé plus loin en jugeant que la décision américaine nuisait au maintien de la paix et de la stabilité dans la région.

Elle nuit en outre à « l'atmosphère politique » entourant le développement de liens dans le domaine militaire entre les deux pays, ajoute le ministère dans un communiqué transmis sur les réseaux sociaux.

D'après un responsable du département américain de la Défense, cette manoeuvre, rendue publique dimanche par la chaîne Fox News, visait à défendre la liberté de navigation dans ce secteur contesté du globe.

En mai dernier déjà, un autre bâtiment de l'US Navy avait approché à moins de douze milles nautiques d'un îlot artificiel construit par la Chine en mer de Chine méridionale.

Plus d'articles

Commentaires