Retour

Pittsburgh appuie l’Accord de Paris, rappelle son maire à Trump

L'usage par le président Donald Trump de l'exemple de la ville de Pittsburgh pour justifier le retrait des États-Unis de l'Accord de Paris sur les changements climatiques a outré le maire de la ville.

En expliquant sa décision, jeudi, Donald Trump a dit qu'il travaillait pour les citoyens de Pittsburgh, non pas ceux de Paris.

Dans un communiqué publié jeudi soir, le maire de Pittsburgh, William Peduto, dit être très irrité que le président ait cité sa ville pour justifier une décision inacceptable.

À son avis, l'annonce du président est un désastre pour la planète et pour la responsabilité collective de la protéger pour les générations à venir.

Le maire Peduto signale qu'il était parmi les maires qui se sont rendus à Paris pour appuyer l'Accord. Il ajoute qu'après de longs efforts, sa ville a réussi à se tirer du carnage environnemental perpétré pendant des décennies par l'industrie lourde.

William Peduto assure qu'il est de son devoir de se battre pour le maintien de l'Accord de Paris, à l'instar d'une multitude de maires aux États-Unis.

Pittsburgh est la seconde ville en importance de la Pennsylvanie. Sa population métropolitaine est d'environ 2,6 millions d'habitants.

Plus d'articles

Commentaires