Retour

Porto Rico pourrait perdre le sixième de sa population

D'ici 2019, l'île caribéenne de Porto Rico, déjà éprouvée par une situation économique difficile, perdra 14 % de sa population à cause des ravages de l'ouragan Maria, selon des chercheurs du centre d'études portoricaines du Hunter College à New York.

Le rapport publié en octobre indique qu’entre 114 000 et 213 000 Portoricains quitteront ce territoire américain chaque année « comme conséquence de l'ouragan Maria », qui a frappé l'île le 20 septembre dernier.

Porto Rico, qui compte 3,4 millions d'habitants, devrait en perdre plus de 470 000 entre 2017 et 2019. Selon les chercheurs, ils iront rejoindre quelque cinq millions de Portoricains qui se trouvaient déjà sur le continent américain, bien avant l'ouragan.

Jorge Duany, anthropologue à l'université internationale de Floride, estime que « la baisse de la population de Porto Rico [aura] de nombreuses répercussions économiques sur l'île ». Il cite l’exemple du vieillissement de la population, la fermeture des écoles et la chute du nombre de contribuables pouvant contribuer aux finances publiques.

Les habitants et les autorités de ce territoire américain se considèrent comme oubliés par le gouvernement fédéral. La réaction du président Donald Trump après l’ouragan n’a fait qu’élargir le fossé entre San Juan et Washington.

La mairesse avait publiquement critiqué la lenteur des démarches de l'administration fédérale pour venir en aide aux millions de Portoricains éprouvés par le passage de l'ouragan.

L'ouragan Maria a fait au moins 51 morts à Porto Rico, selon un bilan officiel. Les médias locaux font état de dizaines de disparus.

Lundi, seuls 42 % des habitants avaient retrouvé l'électricité et quelque 2600 personnes vivaient encore dans des refuges.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine