Retour

Procès en Malaisie pour le meurtre du demi-frère de Kim Jong-un

Les deux femmes inculpées du meurtre par empoisonnement du demi-frère du dirigeant nord-coréen, le 13 février, à l'aéroport international de Kuala Lumpur, ont comparu jeudi en justice.

Siti Aishah, une Indonésienne de 25 ans, et Doan Thi-Huong, une Vietnamienne de 28 ans, risquent la peine de mort si elles sont reconnues coupables.

Selon la police malaisienne, les deux femmes ont aspergé le visage de Kim Jong-nam avec un produit contenant du VX, un des agents neurotoxiques les plus mortels.

Les deux femmes ont expliqué à des diplomates de leur pays respectif qu'elles croyaient participer à une émission de téléréalité et clament leur innocence.

La mort du demi-frère de Kim Jong-un a provoqué une crise diplomatique entre la Malaisie et la Corée du Nord, Kuala Lumpur comme les États-Unis accusant Pyongyang d'avoir commandité le meurtre.

La dépouille de Kim Jong-nam, qui résidait à Macao, a été rapatriée le 31 mars.

La Corée du Nord a identifié le défunt sous le nom de Kim Chol, celui figurant sur son passeport, et dément qu'il s'agisse de Kim Jong-nam malgré les certitudes de la police malaisienne qui a procédé à des analyses génétiques.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine