Le candidat du centre Emmanuel Macron affrontera celle de l'extrême droite Marine Le Pen lors du second tour de l'élection présidentielle française. Tous les deux proposent de faire de la politique « autrement », mais que promettent-ils exactement?

Relation avec l’Europe

Les deux candidats ont des visions opposées sur le rôle que doit jouer la France au sein de l’Union européenne (UE).

Emmanuel Macron propose d’adopter un budget, un parlement et un ministre des Finances uniques pour la zone euro.

De son côté, Marine Le Pen négociera à Bruxelles la sortie de la France de la zone euro et le retour des frontières nationales en sortant de l'espace Schengen. La candidate désire tenir un référendum sur l'appartenance à l'Union européenne à l'issue de ces négociations.

En plus de remettre en question la place de la France au sein de l’UE, Marine Le Pen propose de quitter le commandement intégré de l'OTAN.

Économie

Sécurité

Environnement

Immigration et éducation

Le thème de l’immigration et de la lutte contre le terrorisme est bien plus au cœur de la plate-forme de Marine Le Pen que de celle de son rival. La candidate du Front national propose notamment de restreindre les conditions de l'asile, de retirer la nationalité française à tous les binationaux liés à une filière djihadiste et de limiter l'immigration à un solde annuel de 10 000 personnes en plus d’instaurer un moratoire sur les visas de longue durée.

De son côté, Emmanuel Macron offre plusieurs propositions concernant le milieu de l’éducation, dont l’embauche de 4000 à 5000 enseignants, l’autonomie des établissements scolaires et universitaires pour le recrutement et l’enseignement sur le fait religieux à l’école.

Plus d'articles

Commentaires