Retour

Quels pays ont le plus augmenté leur budget militaire? La réponse en carte

La Chine travaille sans répit à renforcer son appareil de défense et certains de ses voisins, inquiets, l'imitent. La Russie a aussi beaucoup augmenté ses dépenses militaires, ainsi que plusieurs pays d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient. État des lieux.

Un texte de Danielle Beaudoin

Entre 2000 et 2015, la Chine a augmenté de 396 % ses dépenses militaires, selon les chiffres de l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI). Le budget militaire chinois est aujourd'hui le deuxième en importance dans le monde, loin derrière celui des États-Unis.

L'émergence de la Chine comme puissance militaire et ses velléités d'hégémonie régionale inquiètent aussi beaucoup les voisins. « La plupart des pays en Asie du Sud-Est sont en train de s'armer dans l'optique d'un conflit avec la Chine », explique Aude-Emmanuelle Fleurant, directrice du programme armements et dépenses militaires du SIPRI.

L'experte explique que cette région du monde est le théâtre de conflits territoriaux notamment en mer de Chine méridionale. Ce sont des « conflits de souveraineté sur des régions qui n'ont jamais fait l'objet d'ententes claires ou qui ont été reconnues comme telles à un certain moment de leur histoire ».

Elle note qu'il y a aussi « beaucoup de goulots d'étranglement en Asie sur le passage des marchandises ». Elle donne l'exemple du détroit de Malacca, un passage stratégique pour le transit du pétrole et une artère vitale pour l'économie chinoise.

« L'Australie, souvent considérée comme une puissance moyenne, pas très impliquée, essaie de s'affirmer à travers ces investissements militaires comme une puissance régionale importante et un allié à cet égard-là des États-Unis pour contrer la puissance de la Chine en Asie-Pacifique », constate Julien Toureille.

Le réarmement de la Russie

La Russie a pour sa part augmenté son budget militaire de 215 % depuis 2000. Elle arrive aujourd'hui au quatrième rang mondial quant à l'importance de ses dépenses dans ce domaine.

« Le plan formel de modernisation de la base industrielle de défense russe date formellement de 2008, mais le processus avait démarré un petit peu avant. L'idée, c'était de moderniser l'arsenal soviétique, qui était encore très désuet, de mettre l'industrie de défense à jour », explique Aude-Emmanuelle Fleurant

Julien Toureille, directeur adjoint de l'Observatoire sur les États-Unis à la Chaire Raoul-Dandurand, souligne que ce pays a utilisé la manne pétrolière pour réinvestir dans l'appareil de défense. Cette volonté de réarmement de la Russie sème l'inquiétude chez les voisins, en Europe centrale, note l'expert. « On voit d'ailleurs que certains pays réarment, notamment la Pologne. »

Si la Pologne augmente depuis des années ses dépenses militaires, c'est non seulement parce que la Russie l'inquiète, mais c'est aussi par qu'elle est en train de se doter d'une base industrielle militaire assez développée, selon Aude-Emmanuelle Fleurant. « Ils veulent devenir eux-mêmes des producteurs et des exportateurs. Et ça, ça coûte extrêmement cher. »

La menace terroriste


Pour Julien Toureille, la guerre contre le terrorisme a poussé à la hausse ou au maintien des dépenses militaires, que ce soient les États-Unis, les pays occidentaux ou les pays d'Afrique du Nord.

Selon lui, la hausse des budgets militaires en Afrique du Nord, particulièrement en Algérie et au Maroc, est de toute évidence liée à la lutte contre le terrorisme et les groupes extrémistes dans la région. Il en va de même pour un pays voisin, le Mali, ajoute-t-il.

L'Arabie saoudite a beaucoup augmenté ses dépenses militaires non seulement en raison de la menace terroriste, mais aussi par crainte de se voir déclasser comme puissance régionale, mentionne M. Toureille. « Ce qui guide les intentions saoudiennes, c'est l'instabilité régionale, mais c'est surtout la perspective d'un Iran de plus en plus puissant. Il y a une vraie course aux armements dans la région. »

Et l'Afrique?

Aude-Emmanuelle Fleurant note que l'évolution des dépenses est plutôt disparate sur le continent africain. Il faut dire qu'il manque des données pour plusieurs pays de la région. La directrice du programme armements et dépenses militaires du SIPRI souligne aussi que l'Afrique reste un continent assez marginal quant à son poids dans le total des dépenses militaires mondiales. « Ce qui ne veut pas dire que sur le plan régional, ce n'est pas important. »


De son côté, Julien Toureille constate que les tensions régionales jouent beaucoup dans la hausse des dépenses militaires en Afrique. « Un exemple concret, le Tchad, qui est un partenaire important dans la lutte contre le terrorisme. C'est aussi un État qui, en Afrique, essaie de s'imposer comme gendarme. Il a donc beaucoup investi dans son appareil de défense pour pouvoir jouer ce rôle. »

Les pays occidentaux

Si les hausses du budget militaire sont moins grandes dans les pays occidentaux ces dernières années, elles sont quand même considérables, notamment aux États-Unis, observe Aude-Emmanuelle Fleurant.

Les États-Unis ont augmenté leurs dépenses militaires de 43,6 % depuis 2000. Une hausse appréciable, selon l'experte, car le budget militaire américain représente plus du tiers des dépenses mondiales dans ce domaine.

En Europe de l'Ouest, la plupart des budgets militaires des grands pays ont écopé des conséquences de la crise économique. De là la faible hausse ou la baisse des dépenses dans ce domaine.


Des hausses pour les prochaines années

Aude-Emmanuelle Fleurant hésite à faire des pronostics, mais elle s'attend tout de même à une augmentation des dépenses militaires globales à compter de l'an prochain.

Bien des facteurs entrent en jeu. Comment vont évoluer les conflits et les tensions régionales? Dans quelle mesure la chute des cours du pétrole va-t-elle influer sur les dépenses des pays producteurs? Lorsque les cours sont élevés, ces pays peuvent consacrer plus d'argent à la Défense, comme l'ont fait notamment l'Algérie, la Russie et l'Arabie saoudite.

Une chose est sûre, selon l'experte, si les États-Unis haussent leurs dépenses militaires, cela va se refléter sur le plan mondial, en raison de l'énormité du budget américain. « Ce qui ne veut pas nécessairement dire que tout le monde va augmenter ses dépenses militaires. »

Avec l'aide de Mélanie Meloche-Holubowski

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine