Retour

Saad Hariri rentrera au Liban dans les prochains jours

Le premier ministre libanais démissionnaire, Saad Hariri, a affirmé dimanche avoir une relation « excellente et privilégiée » avec Mohammed Ben Salmane, le puissant prince héritier saoudien. C'était sa première intervention publique depuis sa démission surprise du 4 novembre dernier depuis l'Arabie saoudite.

Lors d'un entretien depuis Riyad avec la présentatrice et journaliste Paula Yaacoubian, diffusé notamment par la chaine Future, qui appartient à la famille de M. Hariri, le premier ministre démissionnaire a précisé qu’il était libre et qu'il allait rentrer au Liban dans les prochains jours.

« Si je veux voyager demain, je voyage », a dit M. Hariri. « Si je veux démissionner, je démissionne. Je suis le fils de mon père », a lancé l’ancien premier ministre libanais à la journaliste qui tentait de savoir quand il allait rentrer au Liban.

« J’ai présenté ma démission et je sais que cela ne s’est pas passé de la façon habituelle », a jouté M. Hariri.

Saad Hariri a assuré qu’il avait écrit sa lettre de démission de son plein gré.

« Je voulais créer un choc positif et pas négatif pour faire comprendre aux Libanais la situation dangereuse dans laquelle nous nous trouvons », a insisté M. Hariri.

Cette déclaration a été faite quelques heures après celle du président libanais Michel Aoun qui croit que « la liberté » du premier ministre démissionnaire a été « restreinte » au royaume saoudien. Cette affirmation s'ajoute à l’incertitude qui gagne le Liban depuis que Saad Hariri a annoncé sa démission depuis l’Arabie saoudite en disant craindre pour sa vie.

M. Aoun n'a toujours pas accepté la démission du premier ministre Hariri.

Plus tôt dans la journée, des participants au marathon de Beyrouth, généralement organisé pour soutenir la recherche médicale ou les droits de la personne, ont affiché leur soutien à leur ancien premier ministre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine