Retour

Sept candidats s'affronteront lors de la primaire de gauche française

Sept personnes seront candidates à l'élection primaire initiée par la gauche française en vue de la présidentielle de 2017, autant que lors de celle qui a conduit fin novembre à la désignation à droite de François Fillon.

De ceux-ci, quatre sont socialistes : l'ancien premier ministre Manuel Valls, et les anciens ministres Arnaud Montebourg, Benoît Hamon et Vincent Peillon.

Deux autres sont écologistes, François de Rugy et Jean-Luc Bennahmias. La présidente du Parti radical de gauche et ancienne ministre du Logement, Sylvia Pinel, complète la liste.

Vingt-quatre candidatures avaient été soumises au comité chargé de superviser la primaire, mais 17 personnes n’ont pas réussi à réunir les parrainages nécessaires pour participer au scrutin.

Trois débats télévisés seront organisés entre les sept candidats dans la semaine précédant le premier tour de la primaire, qui aura lieu le 22 janvier.

Les deux finalistes s'affronteront ensuite trois jours plus tard dans un ultime face à face avant le deuxième tour, qui se tiendra le 29 janvier.

Les organisateurs de la primaire s'attendent à une participation plus faible qu'en 2011, où 2,7 millions de Français s'étaient déplacés. Le mois dernier, la primaire de la droite a mobilisé plus de quatre millions de personnes.

La gauche impopulaire

Selon les sondages actuels, la gauche risque d’être éliminée dès le premier tour de la présidentielle, laissant la place au candidat désigné de la droite, François Fillon, ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy, et à Marine Le Pen, la chef du Front national, le parti d'extrême droite français.

Dans ce contexte difficile, le président socialiste François Hollande, très impopulaire, a renoncé début décembre à briguer un second mandat.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine