Six migrants ont été blessés par des balles tirées à partir d'une voiture samedi dans la ville de Macerata, en Italie.

Quatre des blessés sont dans un état critique. Selon la presse italienne, les victimes sont d’origine africaine.

La police a arrêté un suspect, deux heures après les événements.

L'homme de 28 ans a été retrouvé en possession d'un pistolet; il portait une écharpe aux couleurs du drapeau italien sur l'épaule et a fait un salut fasciste après être sorti de son véhicule lors de son arrestation, selon des médias italiens.

D'après le site Internet du Corriere della Sera, les tirs provenaient d'une voiture de sport Alfa Romeo et visaient des personnes noires.

Le maire de Macerata, située à 200 km à l’est de Rome, a demandé aux résidents de demeurer à l’intérieur.

Un Nigérian demandeur d'asile et trafiquant de drogue a été arrêté dans cette même ville italienne cette semaine, soupçonné d'avoir tué une jeune femme de 18 ans dont le corps a été retrouvé mercredi découpé en morceaux dans des valises. Pour le moment, la police n'a pas fait de liens entre ces deux événements.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine