Le chanteur britannique Sting chantera au Bataclan, le 12 novembre prochain, pour la réouverture de la salle de spectacle, un an après l'attaque terroriste qui a fait 90 morts.

L'ancien leader du groupe The Police tient à « honorer les victimes » et à « célébrer la vie ». Il versera les recettes de cette soirée aux associations de victimes « Life For Paris » et « 13 Novembre : Fraternité et Vérité », selon son site Internet.

« En rouvrant le Bataclan, nous avons deux tâches importantes à mener de front : commémorer et honorer ceux qui ont perdu la vie dans l'attaque de l'année dernière, et célébrer la musique et la vie que représente cette salle de spectacle mythique », y déclare-t-il.

Une plaque commémorative sera installée devant la salle de concert, le 13 novembre prochain, a révélé la mairesse de Paris, Anne Hidalgo. « Ce sera un moment de recueillement, nous ne ferons rien », a déclaré le président de la salle, Jérôme Langlet. « Chacun se recueillera comme il le souhaite. »

Fermé depuis un an, le Bataclan a été rénové de façon à présenter exactement la même facture qu'avant les attentats qui avaient été revendiqués par le groupe armé État islamique (EI).

Trois terroristes sont entrés dans la salle de spectacle le 13 novembre 2015 en prenant les spectateurs en otages. La prise d'otages s'était soldée par la mort de 90 personnes pendant que d'autres commandos semaient la mort dans les rues de la capitale française, faisant un total de 130 morts.

Plus d'articles