Retour

Tempête Harvey : fuir le barrage qui déborde près de Woodlands

Des familles entières quittent leur domicile dans le quartier de Woodlands, à Houston, en raison du débordement de plus en plus menaçant du barrage Addicks, situé non loin de là.

Les précipitations abondantes exercent une forte pression sur le barrage, dont le niveau d’eau a dépassé la limite pour la première fois de son histoire, selon le météorologue Jeff Lindner.

Ce dernier estime que le débordement est « quelque chose que nous n'avons jamais vu auparavant ». Pour le moment, toutefois, il n’y a pas de risque que le barrage cède complètement.

Les experts s'attendent à une « libération incontrôlée » d'eau, qui pourrait toucher les communautés de Twin Lakes, Eldridge Park, Independence Farms et Tanner Heights.

Le Addicks Reservoir se trouve au nord de l’autoroute 10, qui traverse Houston, San Antonio et El Paso. L'eau qui s'y échappe devrait couler dans le Buffalo Bayou, la principale rivière de la ville.

Les autorités avaient prévenu dès dimanche les résidents vivant près des réservoirs Addicks et Barker qu’une ouverture contrôlée des vannes des deux installations allait provoquer d'autres inondations dans les rues et que l'eau pouvait s'infiltrer jusque dans les maisons.

En plus de ces barrages, une digue située en banlieue a commencé à déborder mardi, faisant encore grimper les niveaux d'eau dans la région ravagée par le passage de la tempête Harvey.

Ironie du sort, le barrage Addicks, vieux de 70 ans, a été construit pour protéger le centre-ville de Houston des risques d’inondations.

Avec les informations d'Yvan Côté

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine