Retour

Traces d'explosifs trouvées sur les victimes du vol d’EgyptAir

Des traces d'explosifs ont été retrouvées sur les corps de passagers de l'appareil MS804 d'EgyptAir qui s'est abîmé en Méditerranée le 19 mai alors qu'il effectuait la liaison entre Paris et Le Caire, a annoncé la commission d'enquête égyptienne.

À la lumière de ces nouvelles informations, le ministère égyptien de l'Aviation civile a annoncé l'ouverture d'une enquête criminelle. En vertu de la loi égyptienne, le procureur est saisi « s'il devient clair aux yeux de la commission d'enquête [sur le crash] qu'il existe des soupçons sur l'origine criminelle de l'accident ».

Aucune piste n'avait été formellement retenue dans l'enquête sur la catastrophe, qui avait coûté la vie à 66 personnes, dont 15 Français. Jusqu'ici, les experts privilégiaient une cause technique.

Le parquet de Paris, qui a ouvert le 27 juin une information judiciaire pour « homicide involontaire », n'avait pas retenu la piste terroriste. De plus, aucun groupe n'avait revendiqué de responsabilité dans cette affaire.

Des enregistrements radio trouvés après la catastrophe avaient révélé qu'un feu s'était déclaré à bord de l'avion dans les derniers moments du vol. Des analyses préliminaires des débris indiquaient de plus que de la fumée s'était répandue dans les toilettes et dans un des compartiments de l'avion.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine