Retour

Trump nie écouter la télévision de 4 à 8 heures par jour

Donald Trump s'est offusqué lundi d'un article du New York Times publié en fin de semaine, qui relate sa grande propension à écouter les chaînes d'information en continu.

« Un autre article erroné, cette fois du New York Times en faillite, selon lequel je regarde de 4 à 8 heures de télévision par jour », s’est insurgé le président américain sur Twitter.

« C’est faux! », a-t-il ajouté, avant d'assurer qu'il ne regarde que « rarement, sinon jamais, CNN et MSNBC, qui font de fausses nouvelles. »

Ces messages ont été envoyés alors que la plupart des chaînes de télévision couvraient la tentative d'attentat survenue au principal terminal d'autobus de Manhattan.

Paru samedi, le reportage du New York Times , un quotidien souvent pris à partie par le président, a été écrit après consultation d’une soixantaine de conseillers, d’associés et d’amis de Donald Trump.

Il soutient que le président se branche sur les chaînes d’informations continues dès 5 h 30, passant de CNN, à Fox, à MSNBC, et qu’il tweete parfois bien accoté sur son oreiller, dans la chambre principale de la Maison-Blanche.

Ses amis le soupçonnent d’écouter MSNBC, un réseau campé à gauche dans le champ politique, pour être à cran.

Les journalistes avancent qu’il voit son poste comme un « prix » qu’il a gagné en se battant bec et ongles, et que « Twitter est son Excalibur », en référence à l’épée magique de la légende du roi Arthur.

« Pour M. Trump, chaque jour est une bataille d’heure en heure pour sa propre préservation », résument-ils.

L’article détaille aussi les efforts que déploie, avec un succès mitigé, son chef de cabinet, le général à la retraite John Kelly, pour mieux contrôler les messages en provenance de la Maison-Blanche.

Ironiquement, l’article soutient que le président Trump est soucieux de ne pas être perçu comme un téléphage, puisque cela est susceptible de renforcer les opinions de ceux qui l’accusent de ne pas prendre son travail au sérieux.

Lors de son voyage en Asie, au mois de novembre, le président avait d’ailleurs fait une déclaration à ce sujet, après avoir appris que cela constituait l’un des 51 sujets que le New York Times voulait vérifier dans le cadre de cet article.

« Je ne regarde pas beaucoup de télévision », avait-il lancé aux journalistes qui l’accompagnaient à bord d’Air Force One, l'avion présidentiel.

« Je sais qu’ils aiment dire – des gens qui ne me connaissent pas – que je regarde la télévision. Des gens avec de fausses sources, vous savez, de faux reporters. »

« Mais je ne regarde pas beaucoup la télévision, surtout en raison de documents. Je lis beaucoup de documents », avait-il plaidé.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité