Retour

Trump promet de faire baisser le coût du mur avec le Mexique

Le président américain Donald Trump s'est engagé à faire baisser de façon considérable le coût de la construction du mur à la frontière du Mexique, alors que de récents documents estiment la facture à plus de 20 milliards de dollars.

« Je suis en train de lire que le grand mur frontalier coûtera plus que le gouvernement avait prévu initialement », a écrit M. Trump sur son compte Twitter, samedi, en faisant référence à plusieurs estimations dévoilées récemment.

Au lieu des 12 milliards évoqués par le président américain durant la campagne présidentielle, les coûts s’élèveraient plutôt à 21,6 milliards de dollars, selon Reuters.

M. Trump a indiqué ne pas s’être encore penché sur les détails du projet, mais a promis de faire baisser le coût annoncé, citant comme gage de réussite les programmes d’avions de combat F-35 d’Air Force One, dont les prix ont été revus à la baisse.

Le président de la Chambre des représentants, Paul Ryan, a chiffré de son côté le chantier à 15 milliards de dollars, une estimation bien plus conservatrice que celle avancée par le MIT Technology Review. Dans une publication d’octobre dernier, le magazine américain estimait à près de 40 milliards de dollars les coûts associés à la construction du mur sur les 3200 kilomètres de frontière américano-mexicaine.

Le projet de mur s’est mis en branle le 25 janvier dernier, après que le président Trump eut signé un décret engageant sa construction « immédiate ».

Des sans-papiers expulsés

Par ailleurs, les autorités américaines ont procédé à l’arrestation et à l’expulsion de 37 clandestins vers le Mexique vendredi soir en vertu d’un autre décret renforçant la sécurité en sol américain.

Une centaine de Mexicains ont déjà quitté les États-Unis après une vague de descentes effectuées dans des foyers d’immigrés clandestins, notamment à Los Angeles, Chicago, New York et Austin.

Dans une entrevue accordée au réseau CBS en novembre dernier, le président américain avait promis de refouler plus de 3 millions d’immigrants illégaux.

Plus d'articles