Retour

Trump, une source d’incertitude, estime Stephen Harper

L'ancien premier ministre canadien Stephen Harper estime que la présidence de Donald Trump aux États-Unis représente une source importante d'incertitude internationale qui rompt avec sept décennies de politique étrangère américaine.

M. Harper devait exprimer cette opinion, jeudi, dans un discours présenté à New Delhi et dont La Presse canadienne a obtenu les notes d'allocution.

Selon l'ex-premier ministre conservateur, la politique étrangère de M. Trump fera en sorte que les États-Unis diminueront leur participation dans les affaires mondiales et seront guidés par des intérêts économiques étroits, tout en percevant la Chine comme un « adversaire géopolitique ».

Ce discours de M. Harper survient à la veille de l'investiture de Donald Trump en tant que président. Il s'agit de sa prise de position la plus prononcée sur la politique étrangère depuis qu'il a perdu le pouvoir en octobre 2015.

Le gouvernement libéral dit chercher à trouver un terrain d'entente avec l'administration Trump afin de promouvoir la croissance de la classe moyenne. M. Harper juge toutefois que les amis et alliés des États-Unis - il ne mentionne pas directement le Canada - devront être prêts à discuter des vrais enjeux.

Donald Trump a dit vouloir que les autres membres de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) investissent davantage dans l'alliance militaire, tandis que son secrétaire au Commerce désigné promet une révision générale de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine