Retour

Trump va signer les nouvelles sanctions contre la Russie

La Maison-Blanche a annoncé vendredi que le président des États-Unis entend signer le texte qui alourdit les sanctions contre la Russie, lui donnant ainsi force de loi, et ce, même s'il tente depuis son élection de réchauffer les relations entre Washington et Moscou.

Après avoir pris connaissance de la dernière version du texte, Donald Trump « approuve le projet de loi et a l'intention de le signer », a indiqué par communiqué la porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Huckabee Sanders.

Cette annonce met fin à l'incertitude qui planait quant aux intentions du président américain au sujet du texte adopté plus tôt cette semaine à très forte majorité, d'abord par la Chambre des représentants, puis par le Sénat.

Républicains et démocrates veulent notamment sanctionner l'annexion russe de la Crimée en mars 2014 et les ingérences de Moscou dans la campagne présidentielle américaine de 2016, qui font l'objet de plusieurs enquêtes parlementaires.

Donald Trump, qui était perçu comme fermement opposé à ce texte, pouvait toutefois y apposer son veto. Le Congrès aurait alors pu outrepasser le président en adoptant le texte à nouveau, avec une majorité des deux tiers.

Or, même en cas de désaccord, il est d'usage que les présidents s'épargnent cette humiliation en apportant un soutien tardif à la législation.

Moscou, pour sa part, a déjà promis de riposter à l'adoption de nouvelles sanctions, notamment en imposant une réduction du personnel diplomatique américain sur son territoire.

Le Kremlin a également prévenu que cette mesure menaçait « très sérieusement » les espoirs de rapprochement suscités par l'élection de Donald Trump.

L'alourdissement des sanctions américaines touche également l'Iran et la Corée du Nord.

Plus d'articles

Commentaires