Une attaque-suicide dans la capitale syrienne a fait au moins 18 morts et une dizaine de blessés dimanche, a déclaré l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Au moins sept soldats et deux civils ont été tués, selon l'OSDH.

Les services de sécurité syriens ont également contrecarré deux autres attaques aux portes de Damas, selon les médias officiels du pays.

« Les autorités compétentes ont poursuivi trois voitures piégées et réussi à faire exploser deux d'entre elles à l'entrée de Damas sur une route menant à l'aéroport. Elles ont encerclé la troisième voiture à la place Tahrir où le terroriste s'est fait exploser, causant un nombre de morts et de blessés », a annoncé la télévision du pays.

Le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane, a précisé que les conducteurs des deux voitures ont été tués après que les services de sécurité eurent tiré sur les véhicules, les faisant ainsi exploser.

Cette attaque est survenue au premier jour de reprise du travail après l'Aïd el-Fitr, célébration qui marque la fin du ramadan.

Les derniers attentats qui ont frappé la capitale syrienne se sont déroulés le 15 mars dernier. Deux kamikazes s'étaient fait exploser dans un palais de justice et dans un restaurant.

Les violences en Syrie ont fait plus de 320 000 morts et des millions de déplacés depuis qu’elles ont commencé en mars 2011.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine