Retour

Un attentat terroriste « imminent » éventé en France

L'arrestation de deux suspects à Marseille, dans le sud de la France, a permis d'éventer un attentat terroriste « imminent », a annoncé le ministre de l'Intérieur, à quelques jours seulement du premier tour de l'élection présidentielle.

Le ministre de l'Intérieur, Matthias Fekl, a dit que les deux hommes avaient l'intention de passer à l'acte « dans les tout prochains jours ».

La France a été frappée par plusieurs attentats terroristes meurtriers depuis deux ans.

Les deux hommes, des Français nés en 1987 et 1993, sont soupçonnés d'avoir voulu perpétrer une attaque violente à la veille de l'élection présidentielle, a dit M. Fekl, sans fournir plus de détails.

Ils ont été arrêtés par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et des unités d'élite de la police française. Des perquisitions se poursuivent, a ajouté le ministre Fekl.

Le président français François Hollande a salué ces arrestations « remarquables » et le travail des policiers.

Maintenant que la menace terroriste est « plus élevée que jamais », M. Fekl a assuré que « tout est mis en œuvre » pour assurer la sécurité de l'élection, des candidats, de leurs quartiers généraux et de leurs rassemblements.

Il a dit que plus de 50 000 soldats, policiers et gendarmes seront déployés à travers la France et ses territoires d'outre-mer lors des deux tours du scrutin, les dimanches 23 avril et 7 mai.

Le candidat centriste Emmanuel Macron a déclaré que ces arrestations « viennent rappeler que la menace terroriste est toujours très élevée sur notre territoire », surtout pendant la campagne électorale, et il a de nouveau demandé aux entreprises du web de mieux surveiller l'extrémisme en ligne.

Il a ensuite ajouté que « le terrorisme [...] est un défi qui appelle plus que tout autre au rassemblement, car les terroristes ne souhaitent rien d'autre que notre division ».

M. Macron et le candidat conservateur François Fillon ont promis de lutter plus efficacement contre le terrorisme, mais ne remettent pas en question les frontières ouvertes de l'Europe.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine