Retour

Un député australien enflamme une rivière pour dénoncer la fracturation hydraulique

Un élu des Verts australiens, Jeremy Buckingham, a enflammé des bulles de méthane sur la rivière Condamine, dans l'État du Queensland, pour dénoncer ce qu'il présente comme des conséquences de la fracturation hydraulique. « Incroyable! Une rivière en feu », lance-t-il dans la vidéo devenue virale. 

L'homme politique se trouve en bateau sur la rivière Condamine quand il réussit, à l'aide d'un allume-gaz, à enflammer une petite portion de la rivière. Lui-même ne semble pas en croire ses yeux. « Je n'ai jamais vu ça », clame-t-il. 

Pendant qu'il accuse les autres partis d'avoir accordé leur soutien aux exploitants de la fracturation hydraulique, les flammes sont toujours visibles derrière lui.

Le bassin Murray-Darling est le plus vaste bassin versant en Australie. Selon M. Buckingham, l'inflammabilité de la rivière est causée par un groupe utilisant la fracturation hydraulique, non loin de ce pan de la rivière, pour extraire du gaz de couche, un type de gaz non conventionnel principalement composé de méthane.

« Aucun risque », réplique Origin Energy

L'un des groupes opérant de nombreux forages dans le bassin Murray-Darling, Origin Energy, dit surveiller les rejets de méthane dans la rivière Condamine. 

« Nous sommes au courant des préoccupations concernant les phénomènes de bouillonnement dans la rivière Condamine, en particulier après les vidéos montrant que ce gaz naturel est inflammable », a indiqué le groupe dans un communiqué de presse adressé à l'Australian Broadcasting Corporation. 

L'Australie est un grand producteur de gaz naturel, notamment liquéfié. Mais des organisations de défense de l'environnement dénoncent le recours à la technique de la fracturation hydraulique.

Selon Origin Energy, les émanations dans la rivière Condamine peuvent avoir de nombreuses causes possibles, naturelles ou humaines.

Plus d'articles

Commentaires