Retour

Un homme attaque deux soldats à Bruxelles, la piste terroriste confirmée

Les autorités belges considèrent l'agression au couteau vendredi soir contre deux militaires comme une « attaque terroriste ». L'assaillant a été abattu.

« Nous pensons qu'il s'agit d'une attaque terroriste », a indiqué une porte-parole du parquet. L'assaillant, contre lequel les soldats ont riposté avec leur arme à feu, « est décédé », a-t-elle ajouté. Les soldats souffrent de blessures légères, l'un au visage, l'autre à une main.

L’assaillant, un homme de 30 ans, « n'est pas connu pour des activités terroristes », mais pour des faits de droit commun.

« La situation est sous contrôle », a indiqué le Centre de crise belge.

La chaine de télévision publique RTBF affirme que l'assallant, un Somalien, a crié Allah akbar (Dieu est grand) en se précipitant sur les soldats.

S’adressant aux médias, le maire de Bruxelles, Philippe Close, a déclaré qu'il s'agissait de l'acte d'un « individu isolé ». L'attaque a eu lieu peu après 20 h (heure locale) au centre de Bruxelles, non loin de la Grand-Place.

Bruxelles a déjà été la cible d'un triple attentat-suicide en mars 2016 à l'aéroport de Zaventem et dans la station de métro de Maelbeek.

En juin, un homme qui transportait une bombe artisanale a été abattu par un soldat belge dans la gare de Bruxelles-Central. Une perquisition à son domicile avait établi qu'il était un sympathisant de l'organisation État islamique (EI).

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine