Retour

Un millier de morts lors de recours au pistolet Taser aux États-Unis

Dans une vaste enquête, l'agence de presse Reuters a recensé 1005 morts en 34 ans dans des incidents où des pistolets Taser ont été utilisés par les services de sécurité aux États-Unis.

Se basant principalement sur des comptes rendus de justice, des rapports de police et d’autopsie, Reuters précise que les médecins légistes ont statué dans 153 des cas que le pistolet à impulsion électrique est responsable de la mort ou y a contribué.

Dans beaucoup d’autopsies, la cause de la mort est désignée comme « multifactorielle », soulevant notamment des problèmes cardiaques et médicaux, la consommation de drogue et d’autres traumatismes.

L’agence de presse observe par ailleurs qu'une personne neutralisée par un pistolet Taser sur quatre souffre de troubles mentaux ou neurologiques. Il a été aussi révélé que dans 9 cas sur 10, la victime n'était pas armée.

La compagnie qui fabrique le Taser, Axon Enterprise, appelée jadis Taser International Inc., soutient pourtant que le pistolet à décharge électrique ne cause presque jamais la mort quand il est utilisé pour immobiliser un individu.

Quoi qu'il en soit, le fabricant de l'arme a été cité à comparaître dans 128 affaires.

Parmi le millier de cas recensés, Reuters dénombre que 442 poursuites ont été intentées pour mort injustifiée. La presque totalité de ces actions (435) a visé la police et la municipalité qui les emploie.

Méthodologie

Pour réaliser son enquête, Reuters affirme avoir examiné des centaines de documents de police et de justice couvrant la période allant de 1983 jusqu’au 31 juillet 2017. Elle a compilé des événements où le recours au Taser a été confirmé, tout en excluant ceux qui ont été suivis de coups de feu mortels ou encore ceux où l’usage du pistolet électrique est contesté ou non documenté.

L’agence de presse dit aussi avoir mené des centaines d'entretiens avec d’anciens fonctionnaires de la police, des avocats, des universitaires et autres experts indépendants, ainsi que des représentants de Taser International.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine