Retour

Un Néo-Zélandais, qui ne parle pas français, est champion de Scrabble francophone

Le Néo-Zélandais Nigel Richards a remporté la compétition mondiale de Scrabble de langue française, qui se déroulait lundi en Belgique, même s'il ne parle pas le français. Une première dans l'histoire de ce jeu de lettres.

L'homme de 49 ans, qui a notamment été champion du monde du Scrabble en anglais en 2007, puis en 2011, a appris par cœur les mots de L'Officiel du jeu Scrabble, le dictionnaire officiel qui répertorie les mots français acceptés, ont expliqué les organisateurs du tournoi.

Il a battu le Gabonais Schélick Ilagou Rekawe au terme d'une partie de trois heures grâce, « en toute fin de deuxième manche, [à] un mot avec deux cases mot compte triple », a précisé la Fédération française.

La fédération rapporte qu'il ne lui a fallu que neuf semaines pour retenir les mots de deux à dix lettres autorisés.

« Il ne sait pas ce qu'ils signifient. Il ne serait pas capable d'engager une conversation en français », a confié une de ses amies au New Zealand Herald.

À l'issue de sa victoire, il a eu droit à une ovation debout, mais il a dû faire appel à un traducteur pour remercier le public.

Le tournoi, qui a débuté lundi à Louvain-La-Neuve, a rassemblé 74 joueurs.

Plus d'articles

Commentaires