C'est dans un stade du nord de la ville, sur un territoire anciennement disputé par le gouvernement syrien et les rebelles, que des supporters sont venus encourager l'équipe Ittihad, qui a remporté son premier match à domicile à 2 contre 1.

Dans les gradins, plusieurs résidents d'Alep portaient les couleurs du drapeau syrien, ainsi que des bannières à l'effigie du président du pays, Bachar Al-Assad. À l'occasion de l'événement, la sécurité avait été renforcée autour du stade et les autorités sont demeurées sur leurs gardes, même un mois après la reprise, par le régime syrien, des derniers quartiers tenus par les rebelles.

La Ligue syrienne de football avait été suspendue avec le déclenchement du conflit il y a près de six ans mais les matchs avaient repris en 2012 à une moindre échelle. Pour l'instant, aucune autre rencontre n'est prévue prochainement à Alep.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine