Retour

Un puissant tremblement de terre fait au moins 65 morts au Mexique

Un violent séisme de magnitude 8,1 a été enregistré dans le sud du Mexique jeudi soir, peu avant minuit, et a fait au moins 65 morts, selon le gouvernement mexicain.

Les autorités font état de 15 morts au Chiapas, de quatre dans l'État voisin de Tabasco, et de 46 dans celui d'Oxaca, ce qui porte le bilan total à 65 morts.

Le Chiapas et Oaxaca sont les deux états les plus pauvres du Mexique, selon les données du Conseil national d’évaluation de la politique de développement social.

Le séisme n'a pas entraîné de tsunami comme cela avait été craint.

L’épicentre du tremblement de terre était situé à 87 km au sud-ouest de la ville de Pijijiapan, dans l'État du Chiapas près du Guatemala, à une profondeur de 69 kilomètres dans la croûte terrestre, selon l’Institut d’études géologiques des États-Unis.

« La situation à Juchitan est critique. C'est un des pires moments de son histoire », a dit la mairesse de la ville, Gloria Sanchez.

D'après le ministre de l'Agriculture, José Calzada, au moins 250 personnes ont aussi été blessées dans l'État d'Oaxaca après le séisme.

Le bilan pourrait s'alourdir, selon le directeur de la protection civile mexicaine, Ricardo de la Cruz, qui a signalé que de nombreuses maisons « se sont effondrées avec des personnes à l'intérieur ».

Secousse ressentie à Mexico

La secousse a été ressentie jusqu'à Mexico, où les immeubles ont tremblé. Des centaines de personnes sont sorties précipitamment dans la rue, souvent en pyjama, après le déclenchement d’une alerte sismique par le Centre national de prévention des désastres, qui prévient la population en cas de secousse tellurique imminente.

Des vitres ont été brisées à l'aéroport de la capitale et la corniche d'un hôtel s'est effondrée dans la ville touristique d'Oaxaca, a indiqué un témoin.

Le président Enrique Pena Nieto a indiqué sur Twitter que « les protocoles de protection civile » avaient été déclenchés en raison de la puissance de la secousse, qui a été ressentie par au moins 50 millions de Mexicains.

« C’était un tremblement de terre très puissant, l’un des plus puissants que j’aie sentis, et j’étais ici lors du séisme de 1985 » d’une puissance de 8,1 et qui avait fait plus de 10 000 morts, a témoigné Paulaina Gomez-Wulschner sur les ondes du réseau CNN.

« J'ai entendu une détonation. J'ai pensé que c'était un transformateur qui avait explosé, mais nous ne savions pas. Les feux de circulation s'agitaient de façon impressionnante », a raconté pour sa part Mayaro Ortega, une psychologue de 31 ans qui vit au nord de la capitale.

En dépit d'une alerte au tsunami visant le Mexique, le Guatemala, le Salvador, le Costa Rica, le Nicaragua, le Panama, le Honduras et l'Équateur, seules des vagues d'environ un mètre ont été observées jusqu'ici au Mexique, rapporte le centre d'alerte au tsunami, dans le Pacifique.

Le Mexique est situé sur un point de rencontre entre cinq plaques tectoniques et enregistre une forte activité sismique.

L’Institut d’études géologiques des États-Unis a rapporté six répliques sismiques, d'une magnitude variant de 4,5 à 5,7 à la suite du tremblement de terre. Selon des informations informelles du Service sismologique national du Mexique, il y a eu 337 répliques, dont la majorité atteignait une magnitude de 6,2, jusqu’à 13 h, heure locale.

Alors que les autorités de sécurité civile tentent toujours de cerner l’étendue des dommages causés par le séisme, le pays se prépare à affronter un ouragan de catégorie 2, Katia, entraînant des vents de 155 km/h, qui se trouve désormais à 200 km du port de Veracruz, dans le golfe du Mexique.

Le tremblement de terre a été ressenti au Guatemala où il a causé des dégâts matériels dans six départements du pays. Le séisme a duré 1 minute 33 secondes, selon l’Institut national de sismologie, vulcanologie, météorologie et hydrologie du Guatemala.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine