Retour

Un raid américain tue des civils et des membres d'Al-Qaïda au Yémen

Une opération commando de l'armée américaine a fait une trentaine de morts, dont plusieurs membres présumés d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), dans le sud du Yémen, a-t-on appris auprès de témoins et des autorités locales.

Dans cette opération, un militaire américain a été tué, et trois autres, blessés, a annoncé dimanche le Pentagone, qui chiffre à 14 le nombre de membres d'Al-Qaïda éliminés.

L'opération a permis de recueillir des informations considérées comme utiles pour déterminer le programme de futurs attentats, indique l'armée américaine.

Abdoulraouf al Dhahab, l'un des chefs du mouvement, fait partie des tués, a-t-on précisé sur place. AQPA a confirmé sa mort et celle de plusieurs autres membres du mouvement, sans en indiquer le nombre, sur la messagerie Telegram.

Les faits se sont déroulés dans le district de Yakla, dans la province d'Al Baïda. Le personnel médical sur place a fait état de 30 tués, dont 10 femmes et 3 enfants.

« L'opération a débuté à l'aube quand un drone a bombardé la maison d'Abdoulraouf al Dhahab, puis des hélicoptères sont arrivés, des parachutistes en sont descendus et ont tué tout le monde à l'intérieur », a déclaré un habitant ayant requis l'anonymat.« Les activistes ont ensuite ouvert le feu sur les soldats américains qui quittaient la zone et les hélicoptères les ont bombardés ainsi que plusieurs habitations, ce qui a fait de nombreuses victimes », a-t-il ajouté.

Un membre des services de sécurité yéménite et un représentant des autorités locales ont confirmé ce témoignage.

S'il s'avère qu'elle a bien été menée par un commando américain, il s'agit d'une opération sans précédent depuis le début de la guerre civile yéménite et de la première du genre depuis l'investiture de Donald Trump. Des drones américains interviennent en revanche régulièrement au Yémen.

AQPA, considérée comme la branche la plus active d'Al-Qaïda, a notamment revendiqué la tuerie du 7 janvier 2015 dans les locaux de Charlie Hebdo, à Paris.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine