Retour

Un séisme fait deux morts et 120 blessés sur l’île grecque de Kos

Un puissant séisme de magnitude 6,7 a secoué les îles grecques du sud-est de la mer Egée en pleine saison estivale, causant la mort d'au moins deux touristes. Les autorités font aussi état de 120 blessés.

Selon l'agence de presse grecque ANA, les victimes sont âgées respectivement de 27 et de 39 ans. L'une d'elles est d'origine turque, tandis que l'autre est suédoise. Leur identité n’a toutefois pas été révélée.

Les deux personnes se trouvaient dans un quartier animé de l’île de Kos, très fréquentée par les jeunes touristes, et ont probablement été tuées dans la rue par l'effondrement du mur d'un bar ou par des pierres d'autres vieux bâtiments avoisinants qui ont subi d'importants dégâts.

La capacité des infrastructures touristiques s'élève à 100 000 lits et plus de 85 % sont actuellement réservés, indique une source policière locale.

Le nombre de blessés s’élève à 120, selon le secrétaire d’État grec à la Marine marchande, Nektarios Santorinios. Parmi eux, cinq touristes grièvement blessés ont été transférés à l'hôpital de Héraklion, sur l'île de Crète.

Deux hélicoptères ont aussi été dépêchés pour transférer des blessés vers l'île de Rhodes, près de Kos.

Le tremblement de terre, dont l’épicentre était situé à 20 kilomètres au large de l’île, est survenu à 1 h 31, heure locale.

Le centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM) a signalé la formation d’un petit tsunami.

La Turquie touchée

À 23 km de l’île de Kos, la station balnéaire turque de Bodrum a ressenti le choc du séisme. Près de 70 personnes ont dû être hospitalisées, mais aucun décès n’a été signalé jusqu’à présent.

La secousse a été ressentie fortement pendant au moins une vingtaine de secondes, selon des témoins. Depuis ce premier épisode, il y aurait eu au moins cinq ou six répliques de moindre intensité.

La télévision nationale rapporte que plusieurs magasins ont été endommagés par la montée des eaux. Les médias locaux affirment également que l’hôpital de la ville a dû être évacué par mesure de prévention.

Une région à risque

Les séismes sont fréquents en Grèce et au large des côtes occidentales de la Turquie, en mer Égée, qui se trouve entre les deux pays.

Il s’agit d’ailleurs du second tremblement de terre d’une magnitude supérieure à 6,0 à frapper la région cette année.

Le 12 juin, une personne est morte et une dizaine d'autres ont été blessées, sur l'île grecque de Lesbos, par un séisme de magnitude 6,3 qui a été ressenti tant à Athènes qu'à Istanbul.

En 1999, deux forts tremblements de terre avaient tué plus de 20 000 personnes dans le nord-ouest de la Turquie. La même année, un séisme de magnitude 5,9 avait fait 143 morts en Grèce.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine