Retour

Un travailliste musulman est maintenant maire de Londres

Sadiq Khan est officiellement maire de Londres, sa victoire ayant été confirmée tôt dans la nuit de vendredi à samedi, heure locale. Le travailliste, qui succède au conservateur Boris Johnson, est le premier musulman à diriger la capitale du Royaume-Uni.

À l'issue du décompte des voix et de la répartition des votes de second choix, M. Khan a obtenu près de 57 % des suffrages, contre un peu plus de 43 % pour son rival conservateur Zac Goldsmith.

Plus tôt, les maires de New York et de Paris, Bill de Blasio et Anne Hidalgo, ainsi que le chef des travaillistes, Jeremy Corbyn, avaient déjà promptement félicité M. Khan sur Twitter, dès lors que sa victoire semblait inévitable.

Sadiq Khan, 45 ans, est le fils d'un chauffeur de bus pakistanais et a grandi dans un logement à prix modique de Londres. À l'opposé, Zac Goldsmith, 41 ans, est le fils du milliardaire Jimmy Goldsmith.

Le nouveau maire succède au conservateur Boris Johnson, qui fut à la tête de la métropole de 8,6 millions d'habitants durant huit ans. Partisan du « Brexit », M. Johnson est souvent considéré comme un successeur potentiel au premier ministre et chef du Parti conservateur, David Cameron.

M. Khan, qui menait dans les intentions de vote, a toujours maintenu son avance, même si M. Goldsmith le taxait d'être proche de prêcheurs radicaux et de fournir de « l'oxygène » aux extrémistes. Dans un débat de la BBC, M. Khan a rétorqué qu'il a toujours lutté contre l'extrémisme et qu'il regrettait d'avoir donné l'impression d'embrasser des opinions « abjectes ».

Pour sa part, le travailliste a reproché à son rival conservateur de recourir à une rhétorique similaire à celle de l'Américain Donald Trump, dans le but de diviser les Londoniens au moyen de la religion.

L'élection d'un maire travailliste atténue quelque peu l'amertume du Parti travailliste, après ses revers de jeudi aux élections régionales et locales en Grande-Bretagne. Les résultats en Écosse et au Pays de Galles montrent que l'opposition travailliste et son chef élu l'an dernier ont perdu des sièges.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine