Retour

Un tribunal pakistanais acquitte 112 personnes soupçonnées d’avoir incendié un quartier chrétien

Un tribunal de Lahore, dans l'est du pays, a acquitté 112 personnes soupçonnées d'avoir incendié plus de 120 habitations dans un quartier chrétien de la ville, en 2013.

La série d’incendies avait été lancée en guise de représailles contre un des résidents du quartier, qui aurait formulé des propos blasphématoires contre le prophète Mahomet. Or, Sawan Masih, l'homme visé par les allégations, soutenait plutôt que ses propos avaient été déformés à la suite d'une querelle avec un ami. Il avait été arrêté puis condamné à la peine capitale en 2014, avant de faire appel de sa condamnation.

Les suspects arrêtés relativement aux incendies ont quant à eux été acquittés en raison du manque de preuves et des déclarations contradictoire de certains témoins.

Les autorités estiment toutefois qu’au moins 3000 personnes, de confession musulmane, auraient participé d’une façon ou d’une autre au méfait.

Les incendies n’avaient fait aucune victime, mais ils ont causé d’importants dommages sur les infrastructures du secteur.

Plus d'articles

Commentaires