Retour

Un village du centre-sud de la Chine dévasté par un glissement de terrain

Un glissement de terrain a enseveli samedi un village du sud-ouest de la Chine, faisant au moins 6 morts. Plus de 100 personnes sont portées disparues, et une grande opération de recherche est en cours dans l'espoir de retrouver des survivants.

L'éboulement est survenu vers 5 h 45, heure locale, samedi matin, emportant 46 habitations de Xinmo, un petit village de 140 habitants dans une zone montagneuse et reculée du nord du Sichuan, proche du Tibet.

Les premiers rescapés, un couple et son bébé âgé d'un mois, ont été retirés des décombres et conduits à l'hôpital dans les heures qui ont suivi la catastrophe.

Plus de 120 personnes sont encore portées disparues et 62 maisons ont été englouties, selon un récent bilan des autorités.

Plus de 300 policiers, militaires et pompiers ont été dépêchées sur les lieux, et quelque 500 autres pompiers étaient en route avec une quinzaine de chiens de recherche et des médecins légistes.

Du matériel médical sera également acheminé par hélicoptères.

Les routes de la région ont été fermées à la circulation pour laisser passer les véhicules de secours.

La télévision montrait des images en direct de très nombreux secouristes et civils vêtus de coupe-vents ou munis de parapluies, debout sur d'énormes rochers, tandis que plusieurs pelleteuses orange et jaune tentaient de dégager des débris.

La météo complique les recherches

Les recherches pourraient toutefois être ardues, les victimes étant ensevelies sous « plusieurs dizaines de tonnes de roches », selon le capitaine de la police militaire locale.

La pluie qui devrait continuer de tomber sur la région jusqu'à samedi soir risque aussi de compliquer les opérations de secours.

Ce sont d'ailleurs les précipitations des derniers jours qui seraient à l'origine du glissement de terrain.

Les autorités rapportent également que les débris ont bouché le lit d'une rivière et bloqué près de deux kilomètres de route dans cette zone déjà difficile d'accès.

La région abrite de nombreux barrages, notamment deux centrales hydroélectrique situées à Diexi, la ville la plus proche du village enseveli.

Des mises en garde ont d'ailleurs été émises contre le risque d'effondrement d'un barrage.

Une zone à risque

Les glissements de terrain surviennent régulièrement dans les zones rurales et montagneuses de Chine, en particulier durant les fortes pluies, mais celui-ci serait majeur.

« C'est le plus gros glissement de terrain qui s'est produit ici depuis le séisme de Wenchuan », survenu en 2008, a déclaré un responsable local des secours.

Ce séisme d'ampleur historique avait fait 87 000 morts, à quelques dizaines de kilomètres du village touché samedi.

« Après ce tremblement de terre, le massif avait été fragilisé. Une faible pluie est capable [dans ces conditions] de provoquer une grande catastrophe géologique », a déclaré Tao Jian, le directeur du bureau local de la météorologie.

Le président chinois Xi Jinping a appelé à « déployer tous les efforts possibles pour réduire le nombre de morts et de blessés », selon des propos rapportés par CCTV.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine