Retour

Une quarantaine de morts dans un double attentat-suicide au Nigeria

Un marché de la ville de Madagali, dans le nord-est du Nigeria, a été ensanglanté vendredi par un double attentat-suicide qui a fait au moins 45 morts et 33 blessés.

L’attaque a été perpétrée par deux femmes « se faisant passer pour des clientes » avant de déclencher leurs ceintures explosives, selon un responsable local cité par l’AFP, Yusuf Muhammad.

Ce double attentat n'a pas été encore revendiqué. Le procédé utilisé rappelle toutefois celui du groupe nigérian Boko Haram, qui se sert souvent de femmes kamikazes.

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a condamné ce carnage et s'est engagé à mettre « fin à ces pertes insensées de vies innocentes ».

Le chef d’État avait annoncé cette semaine en avoir bientôt fini avec Boko Haram, affirmant que la situation était « sous contrôle ».

L'armée « est désormais entrée dans la forêt de Sambisa et en ce qui concerne la présence de Boko Haram dans la région du lac Tchad, je pense qu'ils sont finis », a-t-il annoncé triomphalement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine