Retour

« Une seule chose marchera » avec la Corée du Nord, selon Trump

Donald Trump a déclaré samedi qu' « une seule chose marchera » avec la Corée du Nord après les discussions menées sans résultats par les gouvernements américains précédents, suggérant une nouvelle fois qu'il envisageait l'option militaire.

« Les présidents et leurs administrations parlent à la Corée du Nord depuis 25 ans, des accords ont été faits et des sommes d'argent massives payées », déclare le président des États-Unis dans un tweet.

« [...] n'ont mené à rien, accords violés avant que l'encre ait séché, ridiculisant les négociateurs américains. Désolé, mais seulement une chose marchera, » ajoute-t-il sans autre précision.

Donald Trump a déjà menacé de « détruire complètement » la Corée du Nord, si nécessaire, pour protéger les États-Unis et leurs alliés de la menace nucléaire du régime communiste en place à Pyongyang.

Cette semaine, lors d'une réunion avec des dirigeants militaires américains et leurs épouses, le chef de la Maison-Blanche a évoqué « le calme avant la tempête ». Prié de clarifier sa pensée, il a ajouté : « vous verrez bien ».

Interrogée au lendemain de ces déclarations, la porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Sanders a fait allusion à l'Iran et à la Corée du Nord.

Interrogé samedi sur le tweet de Trump, le Pentagone a déclaré que le travail du département de la Défense était de « présenter des choix militaires au président et [d'] exécuter les ordres ».

Dimanche dernier, le président américain avait indiqué qu'à son avis, les discussions étaient une perte de temps.

La veille, son chef de la diplomatie Rex Tillerson avait indiqué que Washington maintenait ouvertes les lignes de communication avec le pouvoir nord-coréen.

Plus d'articles

Commentaires