Retour

Une vague de froid fait plusieurs morts en Europe

Une vague de froid glacial en Europe a fait près d'une vingtaine de morts au cours des derniers jours.

Plusieurs régions du continent sont toujours sous l’emprise de ce froid qui a plongé la Pologne sous la barre des -20°C dans certaines régions, faisant au moins 10 morts au pays.

Ces températures polaires devraient se maintenir au cours du week-end et pourraient faire davantage de victimes.

Du côté de l’Italie, où le mercure a dégringolé jusqu’à -10°C, sept personnes ont péri, dont cinq sans-abri. Les décès sont survenus malgré les mesures prises la semaine dernière pour les accueillir avant l’arrivée du froid. L’Italie centrale, les Pouilles, les îles Éoliennes et la Sicile ont toutes été touchées par des chutes de neige. Les intempéries ont également forcé la fermeture d’autoroutes et la suspension de liaisons ferroviaires.

La Turquie a quant à elle été frappée par une tempête qui a interrompu la circulation maritime sur le détroit du Bosphore, l’un des plus fréquentés au monde. Les conditions météorologiques ont également paralysé la ville d’Istanbul ainsi que son aéroport.

Environ 6000 personnes ont été hébergées dans les hôtels de la région à la suite de l’annulation de centaines de vols.

Par ailleurs, un accident d'autocar, qui transportait des ressortissants portugais, a également fait quatre morts et 21 blessés sur une route réputée dangereuse du centre de la France. Le voyage d'une quarantaine de passagers qui se rendaient en Suisse a été perturbé par le verglas, qui aurait vraisemblablement causé la sortie de route. La France appelle d'ailleurs à la prudence sur les routes.

Des migrants morts de froid

Deux migrants clandestins irakiens ont également péri en raison du froid en Bulgarie près de la frontière turque.

Le corps d’un migrant afghan de 20 ans avait été retrouvé gelé mardi dans le nord de la Grèce près de la frontière turque. Les autorités avaient pourtant assuré, le mois dernier, avoir relogé tous les migrants dans des tentes chauffées et dans des abris sécuritaires avant la baisse du mercure qui a atteint -15°C samedi à Athènes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine