Retour

Venezuela : le fossé se creuse entre partisans et opposants du président

Au Venezuela, des milliers de personnes ont défilé dans les rues de Caracas mardi en faveur du président Nicolas Maduro, au lendemain d'un autre mouvement de foule, celui-là contre le président.

Depuis le début du mois d'avril, il s'agissait de la cinquième manifestation des opposants au pouvoir.

Un étudiant de 19 ans est mort mardi des suites de ses blessures après avoir été atteint lundi par un tir lors d'une manifestation contre le président Maduro. C'est la deuxième victime en moins d'une semaine.

La situation s’est détériorée à la fin mars lorsque la Cour suprême, réputée proche du président Maduro, s’est arrogé les pouvoirs du Parlement, avant d’être obligée de faire marche arrière 48 heures plus tard.

L'opposition est aussi très remontée parce que le leader de l'opposition, Henrique Capriles, a annoncé vendredi s'être vu interdire toute activité politique pendant quinze ans. Il était le principal rival de Nicolas Maduro à la présidentielle de 2013.

Le président, qui est allé chercher un appui diplomatique à Cuba, subit aussi la pression internationale.

L'Organisation des États américains (OEA) a fermement condamné la semaine dernière le chemin vers l'autoritarisme que semble prendre le Venezuela.

L'opposition veut mobiliser la population étranglée par la crise économique en grande partie attribuable à la baisse du prix du baril de pétrole.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine