Retour

Vladimir Poutine en Crimée dans un contexte de tension avec l'Ukraine

Le président russe Vladimir Poutine est en Crimée où il doit réunir son Conseil de sécurité. Cette réunion survient au moment où plus de 2500 soldats font des exercices militaires dans la péninsule.

Ces manoeuvres doivent permettre de former les troupes à des tâches d'organisation, notamment en matière de transport et de logement.

Une partie de la flotte russe de la mer Noire, comprenant 350 véhicules blindés, un sous-marin, un navire de débarquement, des démineurs et un nombre non précisé de missiles de croisière guidés participent à ces exercices. Moscou a aussi déployé son système de défense antiaérienne dernier cri S-400 en Crimée.

La durée de la visite en Crimée du président Poutine, la cinquième depuis son annexion en 2014, n'a pas été précisée.

Vladimir Poutine a accusé les autorités ukrainiennes d'avoir récemment mené des tentatives de sabotage en Crimée, dont il a promis qu'elles ne resteraient pas sans réponse.

Les services secrets russes (FSB) ont affirmé avoir déjoué des attentats et arrêté des « saboteurs-terroristes » ukrainiens à l'issue d'affrontements ayant fait deux morts, un agent du FSB et un militaire russe.

En réponse, l'Ukraine a placé ses troupes en état d'alerte rouge le long de la ligne de démarcation avec la Crimée ainsi que dans l'est de son territoire. Kiev rejette les accusations de Moscou et dénonce un « prétexte à de nouvelles menaces militaires » russes.

« Selon toute vraisemblance, nos partenaires à Kiev ont pris la décision d'envenimer la situation. Il est clair qu'ils agissent ainsi parce qu'ils ne veulent pas ou ne peuvent pas respecter les accords de Minsk » (censés régler le conflit avec les séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine), a déclaré M. Poutine.

« J'espère que (cette situation) ne sera pas le choix final de nos partenaires et que le bon sens finira par l'emporter », a poursuivi le président russe.

Le gouvernement ukrainien dément avoir tenté une quelconque opération sur le territoire qui dépendait autrefois de sa compétence.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine