Retour

Walmart visé par un boycottage pour la vente de t-shirts anti-Trump

La multinationale Walmart fait l'objet d'une campagne appelant au boycottage après que des consommateurs eurent découvert que l'entreprise vendait de la marchandise anti-Trump.

Sur son site Internet, Walmart affiche des chandails portant l’inscription « Impeach 45 », une invitation à destituer le 45e président des États-Unis, Donald Trump.

La description qui accompagne les chandails se lit comme suit : « Montrez ce que vous pensez vraiment de notre président ». Les t-shirts sont fabriqués par la compagnie Old Glory et viennent dans diverses couleurs et grandeurs, même dans des tailles pour bébés. Des « frisbees » avec la mention « Impeach 45 » étaient aussi publicisés.

C’est un partisan du président américain, Ryan Fournier, qui a découvert la vente de ces chandails sur le site de Walmart et en a fait mention sur Twitter. Il a écrit : « @walmart pourquoi vendez-vous des vêtements pour enfants avec les mots Impeach 45 sur vote site Internet????? Quel genre de message essayez-vous d’envoyer? »

Ryan Fournier est le président du groupe Students for Trump, un organisme à but non lucratif qui a pour objectif le maintien de Donald Trump au pouvoir lors du prochain scrutin et le rayonnement du Parti républicain.

Le tweet a été partagé environ 6000 fois. Depuis, bon nombre d’usagers de Twitter ont exprimé en ligne leur dégoût pour les vêtements en utilisant le hashtag #BoycottWalmart, qui est devenu viral.

Les t-shirts ne sont pas vendus directement par Walmart, mais plutôt par des tiers vendeurs tels que Old Glory et Teespring Inc. Ces entreprises s’enregistrent auprès du géant du commerce de détail pour promouvoir leurs produits et en retour Walmart perçoit une commission sur chaque vente conclue.

Walmart vend également de la marchandise à l’intention des partisans du président américain comme des chandails portant l’inscription « Can't Stump the Trump » (Impossible d'écarter Trump) et divers autres vêtements affichant « Make America Great Again » (Rendre sa grandeur à l’Amérique), le slogan de campagne du président américain.

Walmart n’a pas commenté l’affaire.

Articles retirés

Les t-shirts étaient toujours affichés sur le site Internet de l’entreprise mardi matin. Au fur et à mesure que la nouvelle s’est mise à se répandre, la marchandise visée a été retirée du site Web de Walmart.

Selon Bloomberg, on retrouvait également sur le site de Walmart divers produits avec des messages politiques comme « IMPEACH OBAMA » (Destituer Obama) et « IMPEACH NIXON » (Destituer Nixon).

De plus, Bloomberg rapporte que la compagnie Amazon vend des produits à saveur politique incluant des articles portant la mention « Impeach 45 » comme des gilets de football, chandails et débardeurs.

Walmart n’en est pas à sa première controverse concernant la vente de chandails sur son site Internet. L’année dernière, la multinationale a été l’objet de critiques pour avoir fait la promotion sur son site de t-shirts invitant à tuer des journalistes. Les mots exacts étaient les suivants : « Rope. Tree. Journalist. Some assembly required » (Corde. Arbre. Journaliste. Montage nécessaire).

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine