Retour

1,25 milliard de dollars pour revitaliser le secteur portuaire de Toronto

Les trois ordres de gouvernement investiront 1,25 milliards de dollars dans le développement du secteur riverain à l'est du centre-ville de Toronto, appelé Portlands.

Un texte de Jean-Philippe Nadeau

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, et le maire de Toronto, John Tory, en ont fait l'annonce mercredi après-midi sur les rives du lac Ontario.

Le site de 240 hectares, situé entre la plage Cherry et l'embouchure de la rivière Don, est en partie désaffecté à l'heure actuelle. On y trouve de grands espaces de stationnement, mais aussi un complexe récréatif en plein air. Les gouvernements veulent le transformer sur une période de sept ans, en décontaminant d'abord le site et en le protégeant contre les inondations liées aux changements climatiques.

Le projet prévoit le réaménagement de l'embouchure de la rivière Don avec la construction de ponts, de digues, de promenades et de sentiers pédestres. Un parc et éventuellement un développement domiciliaire sont aussi planifiés.

Les trois gouvernements contribueront 415 millions de dollars chacun. Ils affirment que le projet devrait créer des milliers d'emplois.

La première ministre Wynne a dit que son gouvernement s'engagerait à protéger ce secteur dans l'avenir et « de ne pas répéter les erreurs du passé », en faisant allusion à la pollution qui a contaminé le site ces dernières décennies.

Son homologue fédéral, Justin Trudeau, a ajouté que son gouvernement était disposé à « travailler avec les communautés pour bâtir les infrastructures dont les citoyens ont besoin après dix années de sous-financement chronique [sous le précédent gouvernement conservateur] ».

Le maire John Tory a dit que la portion municipale du financement du projet serait soumise à l'approbation du conseil municipal, la semaine prochaine. L'organisme Waterfront Toronto a précisé que les quelques propriétaires du secteur seraient dédommagés durant la période des travaux.

Plus d'articles

Commentaires