Retour

1500 citoyens réclament un référendum sur l’avenir de la police à Nipissing Ouest

Un groupe de résidents de Nipissing Ouest a déposé mardi soir, à la réunion du conseil municipal, une pétition de 1519 signatures. Ils veulent que la Ville annule sa décision de remplacer son service de police municipal par un détachement de la Police provinciale de l'Ontario (PPO).

Un texte de Mathieu Grégoire

Les signataires demandent la tenue d’un référendum sur la question lors des élections municipales, l’automne prochain.

Lise Sénécal, porte-parole du groupe, a fait valoir aux conseillers que le processus menant à la décision du 5 décembre était trop rapide. Selon elle, plusieurs questions du public demeurent sans réponse, ce qui ne permet pas aux résidents de bien comprendre toutes les implications d’une telle transition.

Trois conseillers ont remercié publiquement Mme Sénécal pour ses efforts et se sont engagés à examiner la demande des signataires.

Mais au-delà des politesses, on sent peu d’ouverture des conseillers qui ont voté en faveur de l’abolition du service de police local.

La conseillère Denise Brisson estime pour sa part que les signataires de la pétition auraient pu mieux faire leurs devoirs avant de réclamer un référendum parce qu’ils ont l’impression de ne pas avoir toute l’information.

Les conseillers ont convenu de discuter de la demande des pétitionnaires lors de la première réunion du mois de février.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine