Retour

16 000 pétitionnaires demandent à la Colombie-Britannique de gérer la Société des traversiers

Des Britanno-Colombiens insulaires, qui dépendent des traversiers pour se déplacer, exhortent la province à reprendre le contrôle de la société des traversiers BC Ferries, une organisation commerciale indépendante depuis 2002.

Une pétition signée par 16 000 personnes a été livrée lundi à Victoria par Jim Abrams, un militant de longue date des droits des usagers des traversiers.

Les prix ont augmenté et des traversées ont été annulées après la transformation de la société d’État BC Ferries en organisme commercial indépendant par l’ancien gouvernement libéral, affirme Jim Abrams.

Le militant explique que transformer BC Ferries en une société d’État sous la gouverne du ministère des Transports permettrait au gouvernement de faire payer les coûts d’exploitation des traversiers à tous les contribuables, comme c’est le cas pour les routes.

Gouvernement néo-démocrate

Depuis son entrée au pouvoir, le gouvernement de John Horgan est allé de l’avant avec ses promesses électorales de geler les tarifs sur les traversées principales, réduire les tarifs sur les routes secondaires et ramener un tarif réduit pour les personnes âgées.

Les néo-démocrates font également une révision de la Société pour déterminer où des améliorations peuvent être apportées, mais cette révision ne comprend pas la gouvernance de BC Ferries.

D’après des informations de Meghan Thomas

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité