Les citoyens d'une vingtaine de municipalités de l'Outaouais n'auront pas à voter pour leurs prochains maires, puisque ces derniers ont été élus ou réélus sans opposition vendredi après-midi, à la fin de la période de mise en candidature.

Ces maires, dont Martin Deschênes à Montebello et Benoit Lauzon à Thurso, ont ainsi été élus près d'un mois avant la date de scrutin officielle.

En tout, une cinquantaine d'élus n'ont eu aucune opposition en Outaouais, ce qui désole le Directeur général des élections du Québec (DGEQ).

« On le déplore, parce qu’on veut encourager la participation citoyenne. C’est important, parce que plus il y a des gens qui se présentent, plus il y a la possibilité d’avoir des débats, de faire connaitre nos idées », a fait savoir Alexandra Reny, porte-parole du DGEQ.

Par ailleurs, aucun scrutin n'aura lieu dans quatre communautés de l'Outaouais où l'ensemble des conseillers ont été élus sans opposition. Il s'agit d'Egan-Sud, de Lochaber, de Waltham et de Mulgrave-et-Derry.

Il y a peine trois jours, 35 maires de l'Outaouais, soit la moitié de tous les maires de la région, auraient pu remporter la mairie sans opposition.

De plus, trois municipalités de la MRC de Papineau et trois autres de la MRC de Pontiac évitent le pire, car elles n'avaient pas de candidats à la mairie en début de semaine.

D'après les informations de Jérôme Bergeron

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine